Pour éviter de leur faire perdre une année, l’IIM va aider ses étudiants. Les étudiants de l’IIM (Institut d’Internet et des Médias) qui devaient effectuer un stage en entreprise pour valider leur année universitaire 2019-2020, et dont le stage a été annulé en raison du confinement, ont la possibilité de l’effectuer dans une « Agence IIM » créée à cette occasion inédite.

« Les entreprises qui accueillent traditionnellement des stagiaires sont extrêmement impactées, soit parce que leur activité est ralentie ou à l’arrêt, soit parce qu’elles ne peuvent plus garantir un encadrement minimal pour les étudiants qu’elles reçoivent en stage, explique l’IMM qui dépend du Pôle Universitaire Léonard de Vinci. Or le stage en entreprise constitue une étape très importante dans le cursus des étudiants de l’IIM. C’est l’occasion de valider ses capacités à intégrer une équipe, à prendre des initiatives et à assumer son autonomie dans un environnement professionnel réel ».

Alors que le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation a donné son autorisation pour faire quelques aménagements justifiés aux règlements pédagogiques, la direction de l’IIM a annoncé la création d’« Agences » qui permettront une alternative partielle, voir totale, pour la validation des stages des années 3, 4, 5 et MBA. Ces cinq agences correspondront aux cinq axes des métiers de l’IIM : Communication digitale et e-business, Développement web, Création et Design, Jeux vidéo et Animation 3D.

« Cette crise s’est déclenchée en pleine période de stage pour de nombreuses promotions, et elle a généré de vives inquiétudes de nos étudiants et de leurs parents. Nos équipes pédagogiques ont su réagir très rapidement pour concevoir et mettre en œuvre, dès début avril, ce dispositif original d’agence stage. Il nous a semblé la meilleure solution alternative pour garantir la montée en compétences et la validation de l’année » déclare dans un communiqué, Emmanuel Peter, directeur de l’IIM.

De début avril à mi-juillet, chacune des Agences fait travailler, à distance, les étudiants sans stage de sa spécialité, sur des projets orientés entreprise. Ces projets sont ainsi proches de situations d’entreprise (réponse à des concours, mise en place de PoC-Proof of Concept-, missions de content marketing, conception de chartes graphiques, réalisations de jeux vidéo ou de films 3D…). Pour chaque agence, un « tuteur », intervenant de l’IIM, manage les étudiants comme s’ils étaient des collaborateurs d’entreprise en télétravail. Son rôle sera ainsi de jouer le tuteur d’entreprise et d’évaluateur.

Cette opportunité concerne essentiellement des étudiants en troisième année -et quelques quatrième et cinquième années (ainsi que certains MBA)-, actuellement sans stage ou dont le stage a été interrompu. Ils peuvent donc rejoindre l’Agence de leur axe dès que possible et y collaborer à temps plein.

L’évaluation des étudiants se fera ensuite de la même manière qu’un stage classique avec un rapport d’activité, une évaluation du tuteur agence en remplacement du tuteur en entreprise et une soutenance individuelle, en visio-conférence si nécessaire.

Mais si pour les étudiants leur stage initial venait à reprendre, il resterait prioritaire et ils devront alors le privilégier et rejoindre leur entreprise d’accueil. Par ailleurs, le délai maximum de fin de stage est allongé pour les étudiants de cinquième année et la période obligatoire minimum de stage et/ou en agence est ramenée à trois mois et demi (76 jours). « L’IIM reste en attente des conditions de fin de confinement pour adapter le stage des étudiants de première année qui doit démarrer début juillet », rajoute l’école dans son communiqué.