La rentrée 2020 sera particulière pour les étudiants du Pôle Universitaire Léonard de Vinci. L’évolution toujours incertaine de la pandémie du Covid-19 en France et les dernières consignes du MESRI (Ministère de lʼEnseignement Supérieur, de la Recherche et de lʼInnovation) et du Conseil Scientifique obligent les établissements à mettre en place, pour la rentrée, des procédures particulières. Le Pôle Léonard de Vinci qui regroupe trois écoles post-bac (EMLV, ESILV et IIM) doit accueillir en septembre prochain quelques 7 500 étudiants dont 2 500 nouveaux.

Pour faire face à cette nouvelle rentrée particulière, le pôle a décidé de mettre en place un double objectif en garantissant d’une part la sécurité des étudiants mais aussi de maintenir l’ensemble des programmes et calendriers prévus.

« De très importants investissements réalisés par le Groupe et les efforts démultipliés de ses équipes permettent une rentrée en mode hybride qui favorise une grande flexibilité selon l’évolution des consignes sanitaires », explique le Pôle Universitaire.

Un million d’euros investis pour sécuriser le campus

Cette stratégie sera donc basée sur des programmes et calendriers intégralement maintenus. Les enseignements seront dispensés à 70 % en pédagogie hybride et à 30 % en pédagogie distancielle, pour les cours les plus adaptés. Les étudiants suivront les cours en présentiel un jour sur deux, ce qui permettra d’accueillir des plus petits groupes en maintenant les distances de sécurité. Les cours en distanciel bénéficieront d’un dispositif innovant de télé-présence.

Pour sécuriser au maximum les étudiants et le corps enseignant, un million d’euros a été investi par le campus pour équiper l’ensemble des salles de cours de matériel de visio-conférence (caméras intelligentes, dalles de son haute définition, écrans d’affichage des participants distants) pour mettre en œuvre une télé-présence. Cela passe aussi par l’adaptation et la mise en place d’outils logiciels (Zoom, Teams, Discord, LMS-plateforme d’apprentissage en ligne, …). Toutes les salles de cours permettent désormais aux étudiants de participer à un même cours à la fois en présentiel et en distanciel en mode synchrone, avec également la possibilité de visionner la séance à posteriori.

Concernant l’intégration des 2 500 nouveaux étudiants, tout a été anticipé, assure le Pôle Universitaire. Les étudiants de première année des trois écoles vont notamment découvrir le campus et les différents services transverses en mode « classe inversée » ; ils auront par exemple accès -avant la rentrée- à des vidéos, dont l’intégralité sera ensuite diffusée en amphi, suivie d’un quizz sur les contenus le jour J. Le tout pimenté par une gamification conçue pour cet événement. La participation des étudiants en équipes transverses à l’atelier Fresque du Climat clôturera cette semaine.