En juin, la musique ne résonnera pas au pied des tours de La Défense. La prochaine édition de La Défense Jazz Festival qui devait initialement se tenir du 22 au 28 juin prochain est reportée à fin septembre, a annoncé ce mercredi son organisateur, le département des Hauts-de-Seine. « Suite à l’annonce du Président de la République, Emmanuel Macron lundi 13 avril interdisant la tenue de grands événements tels que les festivals avant mi-juillet, le département des Hauts-de-Seine est contraint de reporter la quarante-troisième édition de La Défense Jazz Festival », explique le département dans un communiqué.

Si ce festival, grand rendez-vous annuel des fans de musiques de jazz ne pourra se tenir à l’été sur la place de La Défense il n’est donc pas annulé et devrait se dérouler au début de l’automne, du 21 au 27 septembre prochain. La programmation qui n’avait pas encore été officiellement dévoilée va donc forcément changer. Revue, elle sera annoncée dans les prochaines semaines, promet le département.

« Dans ce contexte de crise sanitaire mondiale, La Défense Jazz Festival s’est mobilisé depuis plusieurs jours, en lien avec ses partenaires, pour offrir aux festivaliers une édition en 2020 », précise le département.

La quarante-troisième édition du concours national de Jazz à La Défense est lui aussi maintenu et les dates de dépôt des candidatures sont prolongées jusqu’au 29 août. Organisé en parallèle du festival, ce concours permet d’accompagner le développement de carrière de tous les professionnels du Jazz. Il est ouvert aux groupes émergents de la scène du jazz, de tous âges, et de toutes nationalités, résidant en France. Les six groupes sélectionnés se produiront sur la scène de La Défense Jazz Festival pour un concert de trente minutes chacun. A l’issue de sa prestation, chaque groupe ou artiste rencontre et échange avec le jury. Après délibération, ce dernier désigne le « Prix de groupe » (qui remporte 5 000 euros d’aide) et le « Prix d’instrumentiste » (1 500 euros). Les lauréats sont choisis par un jury composé de journalistes, diffuseurs, programmeurs, attachés de presse ou tourneurs, spécialisés dans le jazz.