Le Coronavirus aura finalement eu raison de toutes les courses solidaires prévues cette année à La Défense. Alors que la course verticale Vertigo, le Challenge Contre la Faim d’ACF et la course d’Imagine For Margo ont toutes été annulées à cause de la pandémie du Covid-19 il en est de même pour la Course-relais Inter-entreprises de Special Olympics.

L’association qui vient en aide aux personnes souffrant d’un handicap mental avait reprogrammé son événement solidaire initialement prévu en juin dernier, à ce jeudi 1er octobre. Mais la situation sanitaire qui s’est dégradée depuis la fin de l’été n’a finalement pas permis à Special Olympics de maintenir la 26ème édition de sa course, la plus ancienne du quartier d’affaires. « On a annulé la course pour des raisons sanitaires. On est extrêmement déçus de ne pas pouvoir la maintenir. Ce n’est jamais facile de renoncer à un événement que l’on prépare depuis plusieurs mois », regrette Nathalie Dallet-Fèvre, présidente de Special Olympics pour qui « courir avec un masque n’était pas facile ».

Un retour de la course espéré pour l’année prochaine

C’est donc un coup dur pour l’association qui misait beaucoup sur cet événement solidaire pour financer ses opérations. Mais désormais Special Olympics espère que les entreprises répondront à sa main tendue. « On a demandé aux entreprises qui devaient participer de transformer leur participation en un don », confie Nathalie Dallet-Fèvre. Et il n’y a pas qu’à La Défense que Special Olympics a dû annuler sa course solidaire. Déclinées dans plusieurs villes françaises, l’association n’a pu organiser que celle de Nice (06) au début du mois de septembre.

Désormais Nathalie Dallet-Fèvre espère bien faire revenir son événement sportif solidaire dès l’année prochaine. Depuis ces dernières années avec sa Course-relais Inter-entreprises de La Défense, Special Olympics récolte en moyenne 150 000 euros par édition auprès d’une trentaine d’entreprises et de plus d’un millier de coureurs.