C’est un petit don qui s’ajoute à des milliers d’autres. Le siège français d’EY, cabinet d’audit anglais basé à La Défense au sein de la tour First vient d’offrir quelques 2 000 masques pour les soignants français qui se battent contre le Coronavirus (Covid-19).

« EY avait constitué un stock de masques FFP2 de précaution pour ses collaborateurs en concertation avec notre médecin du travail lorsque nous avons eu des premières informations sur la crise amorcée en Chine, nous confie Eric Fourel, Managing Partner d’EY en France. La très grande majorité de nos collaborateurs opérant dorénavant par télétravail depuis leur lieu de confinement à la maison, un geste élémentaire de solidarité nous a semblé être de donner ces masques au corps médical du 92 et des bureaux en régions où EY est présent, à l’exception de ce qui nous est nécessaire pour la protection de nos personnels d’astreinte qui travaillent toujours sur site ».

De type « FFP2 », le modèle le plus recherché et efficace, ces masques offerts sont destinés majoritairement pour le personnel soignant du département. Parmi ces 2 000 masques offerts par le géant de l’audit, une partie a été attribuée à la mairie de Courbevoie qui les a redonnés à l’Amicale des Médecins de Courbevoie, association qui réunit les médecins de la commune sur laquelle repose une partie du quartier d’affaires.

« Une goutte d’eau probablement dans l’immensité des besoins mais chaque goutte compte », estime Eric Fourel. Cette « goutte d’eau » vient s’ajouter à toutes celles d’autres entreprises françaises qui ont offert des stocks plus ou moins importants de masques de protection et de gel hydroalcoolique aux soignants et forces de l’ordre.