Un mot d’adieu pour Patrick Devedjian. Le conseil départemental des Hauts-de-Seine vient d’ouvrir sur son site internet un livre d’or en mémoire de Patrick Devedjian, décédé du Coronavirus (Covid-19) le weekend dernier. Bien évidemment, confinement oblige, il ne s’agit pas d’un livre d’or physique mais virtuel. Un recueil déjà rempli par quelques dizaines de personnes.

« C’est avec émotion que j’ai appris le décès de M. Devedjian. Je n’ai été qu’un simple agent du CD 92 pendant cinq ans mais j’ai pu admirer la personne, ses convictions et son sens de l’action publique. Il a su mettre en place au Département une administration performante, stable et efficace. C’est une grande perte pour les Hauts-de-seine mais également pour l’action publique », écrit Rémy Valentin.

« J’ai croisé quelques fois Monsieur Devedjan dans les locaux de Paris La Défense, un homme élégant et vif, je suis d’autant plus touchée par sa disparition qu’il avait l’âge de mon papa. C’est une triste nouvelle pour nous tous de perdre notre président, qu’il repose en paix », s’attriste Marie Ferron, une salarié de l’établissement Paris La Défense.

Un « personnage politique bâtisseur conduit par une vision inédite pour son territoire et le pays »

« Je souhaite de tout cœur toutes mes condoléances. Ce grand homme qui a donné beaucoup de sa vie dans tout ce qu’il faisait. Ce brave jeune homme nous a quitté mais une belle empreinte a été gravée dans nos têtes et notre cœur repose en paix et courage à sa famille », ajoute Sadouki Ourida.

« Toutes mes condoléances pour le décès de M. Devedjian, personnage politique bâtisseur conduit par une vision inédite pour son territoire et le pays », s’est pour sa part exprimé un autre internaute.

Président du conseil départemental des Hauts-de-Seine depuis juin 2007, Patrick Devedjian était également président du conseil d’administration de Paris La Défense, l’établissement public en charge de l’aménagent et la gestion du quartier d’affaires de La Défense.