La galerie de la Coupole fermera normalement le 24 décembre

L'entrée de la galerie de la Coupole

Les commerces de la Coupole devraient finalement fermer au plus tard le 24 décembre 2010; c’est en tout cas ce que prévoit le nouvel arrêté municipal de Courbevoie. Les travaux de construction des cheminements vers les parkings et sorties de secours reprendront dès la mi-janvier explique l’EPADESA; leur construction devrait s’achever pour la fin mars 2011. Durant les travaux de construction des cheminements, l’EPADESA a déclaré qu’elle demanderait aux passants de transiter uniquement par la galerie pour se rendre aux parkings « Coupole Regnault ».

Les passants qui utilisent le passage reliant la gare Cœur Transport à la galerie Coupole seront invités à emprunter les passages extérieurs via le parvis. Ou bien ils pourront alors utiliser le cheminement pour les PMR qui prévoit d’utiliser le passage entre Cœur Transport et la Coupole, puis de contourner la galerie par l’espace où se situe le mur de Berlin afin de regagner la rue Albert Gleizes (voir plan de cheminement de l’EPADESA en cliquant ici).

Lors d’une réunion de suivi de chantier la porte parole de l’EPADESA a déclaré qu’environ cinq commerçants sur trente-cinq s’opposaient aux propositions de rachat de leur fond de commerce fixé par le protocole. Mais un commerçant nous affirme que contrairement à ce qui avait été décidé lors du premier conseil d’administration de l’EPADESA, le 5 novembre 2010 qui prévoyait le versement de l’indemnisation à raison de 50% à la signature et le reste, au plus tard avant décembre 2011, il lui était actuellement proposé 50% à la signature, 30% en décembre 2011 et 20% en 2013; « inacceptable » selon lui. Mais il nous a également signalé que l’avocat de l’EPADESA ne répondait à aucun des messages du sien. Ce même commerçant menace déjà d’alerter la presse et les politiques si l’EPADESA procède à la fermeture de la galerie sans que l’établissement n’est accepté les conditions de rachat de son fond de commerce à ses conditions et de maintenir son commerce ouvert malgré l’arrêté de fermeture.

Selon nos informations une douzaine de commerçants n’auraient pas encore signé le protocole. Sept seraient en cours de discussions et devraient le signer et cinq refuseraient toutes les propositions de l’EPADESA.

Pour rappel, la galerie aurait initialement dû fermer fin juin 2010, mais face aux conditions de rachat de leurs fonds et au dialogue de sourds avec le repreneur de la Coupole : Pélican et la Foncière Bordelaise, les commerçants avaient obtenu du préfet des Hauts-de-Seine Patrick Strodza un sursis, notamment accordé après plusieurs incidents liés à la construction des cheminements. Le 5 novembre dernier le conseil d’administration de l’EPADESA avait voté un nouveau protocole d’indemnisation (50% à la signature et le reste au plus tard fin 2011) et avait décidé que les commerçants traiteraient directement avec l’EPADESA et non plus avec Pelican. Patrick Strodza avait de son côté, indiqué qu’il ne pourrait plus accorder de délais supplémentaire pour le maintien de l’ouverture de la galerie après le 24 décembre 2010.