La neige peut tomber et le verglas apparaitre sur les routes, les agents sont prêts. Les départements des Hauts-de-Seine et des Yvelines réunis dans l’établissement public commun (EPI 78-92) viennent d’activer leur plan hivernal.

En cas d’épisode neigeux ou de verglas, l’EPI se fixe pour objectif d’assurer des conditions de circulation « optimales » sur les quelques 1 560 kilomètres de voies du réseau routier structurant des deux départements, dont le boulevard circulaire de La Défense tombé dans le giron du département des Hauts-de-Seine en 2016.

Par ailleurs, environ 340 kilomètres de routes départementales situées dans les agglomérations sont traités directement par les collectivités territoriales sur leur territoire, indique un communiqué.

Quelques 160 agents de la voirie mobilisés pour les deux départements

Ce plan va mobiliser jusqu’au 15 mars prochain quelques 160 agents de la voirie de l’EPI 78-92. « Un suivi météo quotidien ainsi qu’une surveillance du réseau routier par patrouillage dès que les conditions le nécessitent seront effectués, expliquent les deux départements. En fonction de l’évolution des conditions météo et de l’état de la surface des chaussées, un traitement par salage ou raclage en cas de neige sera effectué ».

Cette organisation hivernale mise en place repose sur une quarantaine d’agents placés en astreinte 24h/24h, et des matériels équipés et prêts à intervenir à tout instant (32 saleuses équipées de lames de déneigement), affirment les deux départements qui précisent que 4 000 tonnes de sel sont stockées sur l’ensemble des dépôts et des réapprovisionnements seront réalisés tout au long de l’hiver.