Paris a son périphérique, Bordeaux sa rocade et La Défense son circulaire. Facile pour certains, redouté par d’autres le boulevard circulaire qui prend la forme d’une poire entourant une partie du quartier d’affaires devrait bientôt prendre le nom de Patrick Devedjian. Le département des Hauts-de-Seine souhaite ainsi rendre hommage à son ancien président décédé des suites du Coronavirus en mars dernier.

Le choix de donner le nom Patrick Devedjian à cet axe majeur du quartier d’affaires n’est pas un hasard. L’homme politique de droite fût très impliqué ces deux dernières décennies dans l’histoire de La Défense.

Outre le fait qu’il présida l’Epad (l’ancien établissement d’aménagement de La Défense) entre 2007 et 2009 puis Defacto (l’ancien établissement de gestion de La Défense) entre 2009 et 2017 et enfin le nouvel établissement Paris La Défense (issu de la fusion de l’ex-Epad devenu Epadesa et de Defacto) dès sa création en 2018, il s’attela à ré-entretenir le boulevard circulaire où circulent quotidiennement 30 000 véhicules. Patrick Devedjian avait obtenu de l’État en 2016 la cession au département des Hauts-de-Seine de l’axe délaissé par la Dirif qui en avait jusqu’alors la gestion. Symboliquement il ralluma même en décembre 2017 l’axe urbain plongé dans le noir depuis des années à cause de multiples pannes du système d’éclairage.

Pour acter ce nouveau nom les élus locaux devront se prononcer dans les mois à venir. Des votes devront être organisés d’une part lors des conseils municipaux de Puteaux et Courbevoie, les deux villes où se trouve le boulevard mais aussi d’autre part par les conseillers départementaux des Hauts-de-Seine, département propriétaire de l’axe.