Elles vous surveillent et vous verbalisent accessoirement. Lancé en 2017 à Courbevoie dans les rues Paul Napoléon Roinard, Bezons, Léonard de Vinci, François Couperin et à l’avenue de la Renaissance, la vidéo-verbalisation va être étendue cette année à des voiries situées proches de La Défense. Dès mars le dispositif s’appliquera à la rue du Général Audran, la rue Louis Blanc et l’avenue du Parc mais aussi à la rue d’Essling et la rue de Strasbourg.

La vidéo-verbalisation permet à un agent assermenté de la ville de constater sur un écran de contrôle une infraction au code de la route filmée par une caméra de vidéo-protection implantée sur la voie publique. Et attention car les infractions sanctionnables sont multiples. Elles vont du non-respect des signalisations imposant l’arrêt des véhicules (feu rouge, stop…), aux vitesses, aux distances de sécurité entre les véhicules, au défaut du port de la ceinture de sécurité, à l’usage du téléphone, au chevauchement et au franchissement des lignes continues, ainsi qu’aux défauts de stationnement.