La chute aurait pu être colossale et les conséquences dramatiques. Il était environ 8 heures ce lundi lorsque les pompiers ont été alerté après qu’une nacelle servant au chantier de la construction de la future tour Saint-Gobain ait manqué de se décrocher de la structure du bâtiment. Heureusement lors de l’accident aucuns ouvriers n’évoluaient dans l’équipement.

Immédiatement, trois entrés du bâtiment ont été neutralisé par mesure de sécurité. Les sapeurs-pompiers ont fait appel au GRIMP, le Groupe de Reconnaissance et d’Intervention en Milieu Perilleux. Si les spécialistes ont réussis a sécurisé la nacelle en ka fixant à la tour, son démontage n’a pu intervenir qu’au cours de la nuit de lundi à mardi. Pour démonter en toute sécurité l’équipement, le préfet des Hauts-de-Seine a pris la décision de mettre en place un périmètre de sécurité au pied de la tour de 165 mètres pour 39 étages de lundi 19 heures à mardi matin, 9 heures. Les salariés de la tour Manhattan, voisine du chantier ont été invités à quitter leur bureau avant 19 heures. L’accès au parking Iris 2 a lui aussi été condamné jusqu’à ce mardi matin.