Le chantier a bien avancé depuis l’année dernière. A moins d’un an de sa livraison en juin 2020 la tour Alto imaginée par l’architecte Bernard Lamy de l’agence IF Architectes a fini sa poussée et se pare de ses centaines d’écailles de verre. Pour fêter la pose des derniers éléments vitrés, LaSalle France qui finance cette construction pour le compte d’un fonds Abou Dabi a organisé ce mardi une cérémonie à défaut d’avoir procédé à la traditionnelle première pierre.

« La cérémonie de pose des derniers éléments de façade symbolise l’achèvement du gros œuvre, mais elle indique avant tout que les travaux ont atteint leur point culminant », explique un communiqué commun de l’établissement Paris La Défense et Linkcity, le promoteur du projet. D’ici quelques semaines Bouygues Construction qui mène ce chantier en aura fini avec la pose des panneaux au 36ème et 37ème étage de ce building édifié au pied de First, la plus haute tour de France.

Marie-Célie Guillaume, la directrice générale de l’établissement public Paris La Défense ; Marie-Pierre Limoge, la première adjointe de la ville de Courbevoie ; Beverley Shadbolt, la présidente de LaSalle France et Bernard Lamy, l’architecte de la tour ont symboliquement posé les derniers éléments vitrés d’Alto – Defense-92.fr

« La tour Alto est une tour assez magique puisqu’elle suscite l’innovation et la passion. On l’a conçue avec ses contraintes. Elle n’avait pas de terrain. De là est née cette forme évasée, détaille Bernard Lamy. Ensuite j’ai voulu que cette tour soit aimable avec ses voisins donc ses formes arrondies sont nées de la courbure du circulaire ». Avec ses étages qui gagnent une douzaine de centimètres en grimpant, il a fallu pour l’architecte d’Alto imaginer une façade particulière. « En voyant un jour ces poissons avec leurs formes concaves et convexes sur un étal, je me suis dit, mais oui bien sûr c’est ça la solution on va mettre des écailles sur cette tour », sourit Bernard Lamy.

Une robe de 3 800 écailles de verre

Après avoir rasé l’immeuble des Saisons il y a deux ans, Alto avec sa forme évasée s’élève désormais sur presque 160 mètres de haut et s’habille de sa robe de 3 800 écailles. Dès l’année prochaine les 51 000 mètres carrés d’Alto qui se répartiront sur 38 étages pourront accueillir ses nouveaux occupants.

« Ce projet pour nous est extrêmement important puisqu’il s’inscrit dans la continuité de la ville, se réjouit Beverley Shadbolt, présidente de LaSalle France. La commercialisation avance bien. L’objectif serait d’avoir un utilisateur unique mais on réfléchit à des multi-locataires surtout dans l’esprit du coworking ».

La construction de la tour Alto est l’occasion pour Paris La Défense de réaménager une partie du quartier des Saisons dont la place sera végétalisée sur 2 400 mètres carrés. Au pied du gratte-ciel, la nouvelle place Zaha Hadid, avec ses 2 000 mètres carrés sera le nouveau lien de connexion entre le boulevard circulaire et la dalle de La Défense.

« Cette tour elle est exceptionnelle à plusieurs égards. Elle est très belle, très épurée et très féminine. Elle sera assez unique dans la skyline de La Défense », commente pour sa part Marie-Célie Guillaume, la directrice de Paris La Défense.

La tour Alto sera habillée d’environ 3 800 écailles de verre – Defense-92.fr