Ce samedi matin les habitants des immeubles bordant l’esplanade non loin de la Seine ont eu une drôle de surprise. Vers 10h30 un hélicoptère s’est posé à côté du bassin Takis pour une opération d’héliportage au sommet de la tour Allianz One, à plus de 80 mètres de haut. L’Écureuil, un AS 350 B3+, avait pour mission de remplacer un compresseur défectueux de pompe à chaleur pesant environ 900 kilos de la marque Mitsubishi par un nouveau. Si le recours à un hélicoptère pour cette opération a été nécessaire c’est que l’utilisation des ascenseurs était impossible. « Le compresseur était trop lourd et il y avait un manque d’accessibilité (dans la tour, ndlr) », précise Johan Pesty, le responsable de contrat chez Vinci Facilities, l’entreprise qui est en charge de la maintenance de l’immeuble.

Une opération qui n’aura duré que six minutes

L’opération qui n’aura duré que six minutes s’est déroulée sans le moindre accroc. « Le pilote était très efficace. Tout s’est parfaitement bien passé. Le client était très satisfait », explique Xavier Decroux, le responsable de la mission héliportage en zone urbaine au sein du Groupe SAF. L’entreprise française leader dans son domaine compte dans sa flotte 66 appareils et emploie quelques 300 personnes. Elle réalise des opérations de travaux aussi bien en milieu urbain et rural qu’en montagne. Le groupe SAF accomplit également des missions de secours et de transport de personnes.

Ce levage est loin d’être le premier dans le quartier d’affaires. Chaque année plusieurs opérations de ce type sont réalisées. La dernière remonte à février. Un hélicoptère du même type avait permis le changement de plusieurs éléments vitrés de l’immeuble Window.

Le nouveau compresseur a été hissé à plus de 80 mètres de haut, au sommet de la tour Allianz One – Defense-92.fr