L’accident spectaculaire aurait pu être dramatique. Il était environ 13 heures ce samedi 7 avril quand des matériaux transportés par l’une des grues du chantier de la tour Saint-Gobain se sont soudainement décrochés, vraisemblablement à cause d’une charge trop importante.

Dans leur chute vertigineuse à environ 170 mètres de haut les charges de la grue qui ont arraché quelques éléments vitrés de la façade de la tour se sont écrasés au pied de l’édifice sur le boulevard circulaire touchant violement l’un des véhicules qui y circulait. Le toit et le capot d’une voiture Mini ont été complètement enfoncés par la violence du choc. Par miracle le conducteur de la petite citadine qui était seul à bord n’a pas été blessé puisque les matériaux sont tombés sur le côté passager. Bien qu’impressionnant l’accident n’a fait aucune victime.

Une partie des matériaux se sont écrasé sur cette voiture sans faire heureusement de blessé – Defense-92.fr

Une quinzaine de pompiers dont des équipes du Grimp, le Groupe de Reconnaissance et d’Intervention en Milieu Périlleux ont été mobilisés pour sécuriser les lieux. Ils ont procédé au retrait préventif d’une quinzaine de vitres.

Reste que l’incident a entrainé plusieurs perturbations sur la circulation routière et piétonne. Le boulevard circulaire a été coupé entre la rue Louis Blanc et l’avenue Gambetta durant toute l’intervention des secours et n’a rouvert qu’à 19h30. Les passerelles piétonnes Alsaces et Iris ont également été neutralisées.

Ce n’est pas la première fois qu’un accident de ce type survient sur le chantier de la tour Saint-Gobain mené par Vinci Construction. Le 18 février dernier une nacelle s’était décrochée du sommet de la tour, sans là-aussi faire de victime.

Avec ses 44 étages répartis sur 178 mètres de haut, la tour Saint-Gobain conçue par le cabinet d’architectes Valode & Pistre offrira une surface de 48 000 mètres carrés. Elle deviendra d’ici quelques mois le nouveau siège mondial de l’entreprise française spécialisée dans la production, la transformation et distribution de matériaux.