La brocante du Faubourg de l’Arche douchée par la pluie

La quatorzième édition de la brocante du Faubourg de l’Arche qui s’est tenue ce dimanche a été perturbée par le mauvais temps.

La pluie et le froid a perturbé la brocante du Faubourg de l'Arche ce dimanche - Defense-92.fr

La bruine du matin, la grisaille et le froid de l’après-midi n’ont pas fait perdre le sourire à Michelle Tellier. « Ce n’est pas une déception, on prend le risque et là, la météo on la subit », lâche, la présidente de l’association Passé-Présent, qui organisait ce dimanche la quatorzième édition de la brocante du Faubourg de l’Arche.

Organisé dans les allées du quartier, ce vide grenier a réuni quelques 350 exposants, principalement des habitants. Si certains ont renoncé à se lancer dans la vente face à une météo d’automne difficile et un thermomètre ne dépassant pas les quinze degrés, la grande majorité a quand même décidé de sortir ses étals.

Michel et Nathalie, deux amis de Courbevoie qui participent à cette braderie depuis de nombreuses années avaient prévu cette pluie en installant une grande bâche en guise de toit pour s’en protéger. « Ce n’était pas terrible mais bon on est tributaires du temps », explique Michel. Reste que ce mauvais temps a découragé pas mal de chineurs. « Il y a beaucoup moins de monde que d’habitude », regrette pour sa part Nathalie.

Un peu plus loin en début d’après-midi, Hélène-Nicole remballe ses affaires et préfère jeter l’éponge. « Je suis extrêmement déçue à cause du temps, confie cette habitante du quartier qui tient en revanche à saluer l’organisation de ce vide-grenier. L’installation était vraiment parfaite ».

Dans les allées du Faubourg, les chineurs sont certes moins nombreux que les autres années mais quand même là. « Je viens faire un tour avec mes enfants. J’aime bien faire les brocantes dans le département », confie Fatima, une habitante de Puteaux. « Je suis venue sortir mon chien et j’aime bien faire cette brocante », souffle pour sa part Josseline, une habitante de Courbevoie qui dit regretter l’omniprésence de vêtements, préférant les livres.

Cette braderie devenue une tradition dans le quartier semble toujours appréciée par les habitants du Faubourg de l’Arche et Jacques Kossowski, le maire de Courbevoie (LR) en visite dans les allées. « Ça permet de rassembler les gens mais aussi aux voisins de se rencontrer », nous déclare l’édile.