Tour Franklin

La tour Franklin

Sous le nom de code PB 4, la tour a fait l’objet d’une première étude de Robert Camelot associé à Gérard Escande. Mais c’est finalement le principe d’une double tour proposé par les architectes Jean-Robert Delb, Michel Chesneau et Jean Verola qui est retenu par le Groupement Foncier Français. Le projet est l’assemblage de deux tours de type première génération la PB 3 et la PB 4 formant ainsi la tour PB34. L’avantage de cette option permet de larges plateaux autour d’un seul noyau technique. Les architectes abandonnent l’idée de l’ossature saillante en façade proposée par Robert Camelot et se démarquent d’autres réalisations qu’ils ont signées (tours Europe et Atlantique) en optant pour une façade entièrement vitrée.

Franklin bénéficie de larges plateaux de bureaux divisibles de 1 000 m² à 2 050 m² chacun, d’une batterie importante de 18 ascenseurs, de nombreux emplacements de parkings en sous-sols et d’un restaurant club Inter-entreprises, ainsi que de nombreuses cafétérias.

Gérée par le syndic GFF Icade, cette tour multipropriétaire a subi au fil des années de nombreuses réparations-rénovations mais celles-ci restent dérisoires face à l’ampleur de la tâche. En 1995, les nombreux copropriétaires effectueront une rénovation limitée au restaurant inter-entreprises.

La tour Franklin, propriété d’une multitude de propriétaires accuse aujourd’hui le poids des ans. Cette multitude de propriétaires est un véritable frein à tous travaux de restructuration majeurs.

Articles similaires