Tour Ava Tower

La tour Ava

Premier programme de La Défense signé d’un seul nom de femme architecte, la tour Ava doit remplacer l’immeuble Berkley situé le long de la ligne SNCF de Paris Saint-Lazare. Imaginée par Manuelle Gautrand, Ava Tower est développée par Générale Continentale Investissements et par le promoteur Ideve. Apportant une touche féminine, l’architecte française, propose une tour originale de 143 m de haut pour 34 niveaux développant 64 000 m².

Le bâtiment comprend deux entités distinctes : l’immeuble de grande hauteur et le bâtiment Club. Ce dernier abrite des commerces en rez-de-chaussée, ce qui donnera lieu à un réaménagement des circulations, privilégiant les piétons et les voies cyclables ainsi que les restaurants inter-entreprises. La façade de la tour proprement dite est composée de trois parties superposées d’aspect homogène, unifiées par des entrelacs géométriques en forme de losanges faits de résille métallique dorée ressemblant à une dentelle.

Le pied du bâtiment qui passera sous le boulevard circulaire permettra à Ava d’obtenir deux accès : l’un depuis la rue Serpentine et l’autre depuis le boulevard circulaire.

Le permis de construire a été délivré en mai 2009. La promesse de vente a été signée en juillet 2009 pour une livraison prévue en 2016.

Le programme fait actuellement l’objet d’un recours déposé par son voisin Fiducial. Celui-ci souhaitant remplacer également son immeuble, propose de construire sa propre tour, la tour Fiducial. Mais le PLU de Courbevoie ne permet pas la réalisation de cet ouvrage. Pour faire pression sur la mairie de Courbevoie, Fiducial a alors déposé un recours contre son voisin.

Articles similaires