Immeuble Adamas

L'immeuble Adamas

Faisant face à son grand frère Pyramidion construit entre novembre 2005 et février 2007, l’immeuble Adamas, comme le Pyramidion est signé de l’agence Newyorkaise Pei, Cobb, Freed and Partners qui a réalisé à la fin des années 90 la tour EDF (PB 6). Adamas s’inscrit dans l’achèvement du quartier du Faubourg de l’Arche avec son frère quasi jumeau Pyramidion, la tour T1 et l’immeuble B.

Développant 9 414 m² de bureaux répartis sur sept niveaux l’immeuble prend la forme d’une voile. A son rez-de-chaussée plusieurs locaux commerciaux prennent place dont un restaurant.  Entre les deux bâtiments (Le Pyramidion et Adamas) un parking souterrain sur 4 niveaux offrant 486 places dont 10 pour handicapés  prend place. Lui aussi est recouvert par  jardin public Jacques Cartier.

 

[nggallery id=185]

 

La construction a été réalisée par Bateg entre octobre 2008 et juin 2010.

L’immeuble se distinguera lors de l’été 2011. Pendant plusieurs semaines, des salariés de la Société-Générale, l’occupant principal, réaliseront, à l’aide de Post-it, des dizaines de figures et de dessins comme Mario, Bob l’éponge…

Mais le clou du spectacle sera un Obélix portant Astérix sur un bouclier en réponse à l’œuvre « Objectif  Lune » réalisée quelques jours plutôt par des salariés de GDF-SUEZ sur l’immeuble B voisin. Après une préparation de l’œuvre sur une matrice (voir fichier Excel créé par les « artistes » ici) en quelques jours, un briefing général, le retrait de quelques anciennes œuvres (la plante de Mario,… ) l’achat de quelques milliers de Post-it -pour 120€-, des Post-it offerts par 3M, le temps était venu de mettre tout en place. C’est le jeudi 1er septembre dès 12h15 que le défi a été lancé -durant la pause déjeuner : en 1h30, entre 45 et 50 salariés de la banque ont réalisé cette œuvre composée de 9 000 Post-it de 8 couleurs différentes. Une dizaine de personnes étaient placées à chaque étage et collaient à vitesse record les petits morceaux de papier multicolores sur les parois vitrées en respectant scrupuleusement la matrice définissant les emplacements et couleurs. Certains contours n’ont pas eu le droit à des Post-it colorés en noir, et sont restés vides, comme dessinés en creux.

 

[nggallery id=184]

Articles similaires