Collège Maréchal Leclerc

Collège Maréchal Leclerc

Ouvert à la rentrée scolaire 1908, le collège Anatole France d’une construction classique mais disparate par sa structure, paraît difficile à rénover. Au milieu des années 90, il est décidé de reconstruire un tout nouveau collège. Pour faire place au nouveau bâtiment, des constructions provisoires destinées à accueillir les collégiens sont montées en face du nouveau projet. La tour du Foyer Marcel Sembat des Jeunes Travailleurs construite au début des années 70 doit alors également être détruite.

Le Collège Maréchal Leclerc

Le Collège Maréchal Leclerc

Après l’obtention du permis en novembre 1997, la reconstruction, confiée au cabinet Giudicelli & Associés, débute en janvier 1998.

Le nouveau collège est composé de deux bâtiments. L’un est destiné à recevoir les salles de classes et l’administration, il s’élève sur quatre niveaux sur rez-de-chaussée, avec un parc de stationnement et des locaux techniques en sous-sol. L’autre, composé de deux niveaux, remplaçant le foyer Marcel Sembat, accueille les équipements sportifs, le restaurant et sa cuisine. Le CDI voit sa surface passer de 56 m² à 200 m², tandis qu’un cabinet médical est ouvert.

Si la réouverture de ce tout nouvel établissement, qui voit sa capacité passer de 560 élèves à 900, s’effectue à la rentrée 2001, ce collège rebaptisé Maréchal Leclerc, ne sera inauguré officiellement que le 13 juin 2005 en présence de Nicolas Sarkozy, alors président du conseil général des Hauts-de-Seine et Joëlle Ceccaldi-Raynaud, député de la 6ème circonscription des Hauts-de-Seine.

 

Articles similaires