Pour ses soixante ans La Défense va s’offrir un parcours artistique

Cet été le quartier de La Défense fêtera ses soixante ans en proposant aux passants un voyage artistique à travers la dalle.

Pour fêter ses soixante ans La Défense organisera cet été "Les Extatiques", un parcours artistique le long de l'esplanade - DR

De l’art, toujours plus d’art à La Défense. Pour célébrer les soixante ans du quartier d’affaires, Paris La Défense (PLD), le nouvel établissement en charge de l’aménagement, la gestion et l’animation de La Défense va lancer cet été « Les Extatiques ». Dès le 5 juillet et jusqu’au 21 octobre prochain les passants pourront tout le long de l’esplanade redécouvrir d’un autre œil ce quartier né en 1958, par un voyage artistique inédit.

Imaginée par Fabrice Bousteau, comme « une promenade amoureuse et une aventure pleine de surprises » Les Extatiques mêleront des œuvres éphémères, parfois monumentales comme avec ce banc géant de l’artiste Lilian Bourgeat ou le décor renversé symbolisant les rues de Paris de Leandro Erlich. Ce sont en tout neuf artistes (Soundwalk Collective, Lilian Bourgeat, Fanny Bouyagui, Hanif Kureshi, Vincent Lamouroux, Leandro Erlich, Matteo Nasini, Encoreunestp et Pablo Valbuena) qui durant 108 jours investiront des espaces de La Défense, parfois méconnus du grand public pour certains, dévoilés pour la première fois sur et sous la dalle.

« Au milieu de prouesses architecturales signées par les plus grands, trônent près de soixante-dix œuvres majeures de l’art contemporain, explique Marie-Célie Guillaume, la directrice générale de PLD. A l’occasion des soixante ans de ce musée à ciel ouvert, nous avons voulu ajouter le temps d’un été, une collection temporaire qui renoue avec l’esprit créatif des pionniers de La Défense ».