De la lumière pour mieux mettre en valeur les œuvres d’art de La Défense la nuit

Pour mieux valoriser ses œuvres d'art, Defacto va améliorer leur éclairage la nuit ainsi que pour certaines, leurs socles.

L'Araignée Rouge de Calder - Defacto

Avec ses quelques soixante-dix œuvres d’art signées de grands artistes internationaux, le musée à ciel ouvert de La Défense va être mieux mis en valeur, la nuit. Defacto, le gestionnaire de La Défense a entrepris dans le cadre de son programme “Paris La Défense Art Collection” une meilleure mise en lumière de certaines des œuvres ainsi qu’une rénovation de leur socle.

Sur les 69 œuvres du quartier, toutes ne vont pas bénéficier de ce traitement. Seules 31 seront intégrées dans ce programme de valorisation qui va permettra à certaines de faire l’objet d’un nouvel éclairage complexe tandis que d’autres seront illuminées selon la volonté d’origine de l’artiste.

Des travaux qui doivent s’achever en avril 2017

Les quatre premières réalisations de ce projet vont être “le Pouce de César” et la statue de “La Défense de Paris” à partir du 15 décembre prochain, “l’Arc Déplacé” dès le 31 décembre et “l’Araignée Rouge” de Calder le 31 janvier 2017.

Les travaux, réalisés par les sociétés Biema et Eiffage Energie, s’achèveront en avril 2017. Chiffré à 500 000 euros, ce projet est une partie du programme global de mise en valeur estimé lui à 5 millions d’euros.