C’est l’un des plus grands architectes au monde à avoir signé une tour à La Défense. L’architecte sino-américain Ieoh Ming Pei, connu pour avoir imaginé la pyramide du Louvre qui a fêté ses 30 ans cette année, est mort à l’âge de 102 ans ce mercredi 15 mai, a annoncé son fils ce jeudi au New York Times. Il avait reçu en 1983  le prix Pritzker, équivalent du Nobel de l’architecture.

Dans le quartier d’affaires il avait à la fin des années 90 dessiné la tour EDF avec sa forme conique si particulière. Haute de 165 mètres pour 41 étages, offrant à son utilisateur historique EDF 57 000 mètre carrés, le building est encore aujourd’hui l’un des préférés par le public. Déjà octogénaire il s’était accompagné pour la construction de l’édifice, son dernier dans le pays, du cabinet SRA.

Il avait aussi dans les années 70 imaginé les tours Diapason pour clore l’axe historique. Ce projet non retenu, aura finalement lancé la réflexion qui aboutira à la construction de la Grande Arche.

Né à Canton en 1917, Ieoh Ming Pei a été formé au MIT (Massachusetts Institute of Technology), puis à Harvard où il a été l’élève de Walter Gropius, fondateur du Bauhaus, et de Marcel Breuer, l’un des pères du modernisme. Recruté dès son diplôme en poche par le promoteur William Zeckendorg, il mène plusieurs études pour le cabinet d’immobilier Webb and Knapp avant de fonder, en 1954, sa propre firme, la Pei Cobb Freed & Partners, aujourd’hui mondialement reconnue.

Outre la tour EDF et la Pyramide du Louvre, Ieoh Ming Pei a signé de nombreux bâtiments emblématiques à travers le monde comme la JFK Presidential Library and Museum à Boston, la Bank of America de Miami, la tour de la Bank of China à Hong Kong ou encore, le musée d’art islamique de Doha, au Qatar.

La tour EDF en août 2016 – Defense-92.fr