Signature des protocoles d’accords pour l’Arena 92

Signature des protocoles d'accords pour l'Arena 92

C’est une nouvelle étape qui a été franchie à l’hôtel de ville de Nanterre le lundi 14 novembre 2011 pour le projet de l’Arana 92. Après avoir obtenu son permis de construire le 4 novembre dernier, Patrick Jarry maire de Nanterre, le président du Racing, Jacky Lorenzetti et le directeur de Stadôme Pascal Simonin ont signé en présence de Pierre-André Peyvel, préfet des Hauts-de-Seine et la porte parole de l’EPADESA Dominique Boré, quatre protocoles pour l’Arena.

Ces quatre protocoles adoptés par le Conseil Municipal de Nanterre en juin dernier portent sur 90 engagements entre la ville de Nanterre, le Racing et Stadôme:

L’emploi et l’insertion :
– 100 000 heures de travail d’insertion réservées à des Nanterriens pour la construction de l’équipement.
– 40% des embauches annuelles réservées à des Nanterriens sur les activités liées aux événements de l’Arena (sécurité, stadiers, commerces ambulants, etc…).
– 20% des embauches annuelles réservées à des Nanterriens sur les activités de bureau, de commerce, de gestion.
– Tous les profils de poste créés sur le site de l’Arena seront déposés à la Maison de l’Emploi et de la Formation de Nanterre.
– Des plans de formation spécifiques aux métiers du bâtiment, des services, de la vente et de la restauration seront mis en place en collaboration avec la MEF de Nanterre.
– Une exigence en faveur de l’emploi local et de l’insertion sera introduite dans les marchés d’entretien et de maintenance liés à l’Arena
– Le Racing Arena et/ou Stadôme s’engagent à favoriser les relations économiques avec les entreprises Nanterriennes (TPE, PME, artisans, acteurs de l’économie sociale et solidaire) dans le cadre de la sous-traitance d’activités liées à l’Arena.

L’accès des Nanterriens à l’Arena :
– Mise à disposition de l’Arena pour deux grands événements annuels sportifs et culturels organisés par la ville de Nanterre avec les acteurs locaux : associations, clubs sportifs, établissements culturels, habitants…
– Mise à disposition d’invitations aux associations locales, centres sociaux, clubs sportifs pour assister à des événements organisés à l’Arena
– Ouverture des répétitions de spectacles et concerts à des publics nanterriens (associations, centres sociaux, établissements scolaires, établissements culturels) en accord avec les organisateurs et artistes.
– Billets à tarif préférentiel pour des structures locales (Centre d’action sociale, centres sociaux, Office municipal des sports, associations…) sur des événements sportifs et culturels, en accord avec les organisateurs.
– Mise à disposition de la ville de Nanterre de salles et de locaux de l’Arena à des tarifs préférentiels.
– Stadôme et la ville de Nanterre s’engagent à travailler à la mise en œuvre d’un festival annuel de musique, en liaison avec les autres partenaires privés, institutionnels et associatifs locaux, dont la thématique serait la promotion de la diversité et l’ouverture au monde.

Le développement du sport et du rugby :
– Lors des matchs de rugby du Racing Métro 92, billets à tarif réduit pour les Nanterriens par le biais des centres sociaux, associations sportives, centre d’action sociale, etc….
– La ville de Nanterre favorisera la présence d’un public nanterrien aux matchs de rugby du Racing métro 92 et aux événements sportifs organisés à l’Arena

Le respect de l’environnement et des riverains :
– Minimiser les besoins énergétiques, optimiser les consommations d’énergie et recourir aux énergies renouvelables, notamment par l’intermédiaire de la géothermie et par capteurs solaires pour la production d’eau chaude sanitaire des cuisines centrales.
– Minimiser l’empreinte environnementale globale de l’Arena : construction, exploitation, déconstruction, et la qualité d’usage,
– Définir une stratégie énergétique favorisant une sobriété des consommations, une efficacité des technologies employées (fort rendement) et une utilisation des énergies renouvelables.
– A l’intérieur des locaux, favoriser l’utilisation des matériaux économes en énergie et étudier la faisabilité d’utilisation des énergies renouvelables.
– Réaliser un bilan carbone de l’enceinte, Racing Arena et diffuser les résultats de ce bilan ainsi que le plan d’actions à la Ville de Nanterre.
– Rechercher une gestion des eaux pluviales au plus proche du cycle naturel pour garantir l’alimentation de la nappe, éviter la saturation des réseaux notamment en aménageant des bassins de rétention, de stockage et de récupération des eaux de pluies.
– Réutiliser les eaux de pluie pour l’arrosage de la pelouse synthétique et le lavage des sols des parties communes.
– Développer, pour l’accès au stade, l’usage des transports en commun pour obtenir un taux de venue en transports en commun de 80%.
– Afin d’éviter le stationnement sauvage et d’orienter les flux de circulation, Stadome facilitera des offres de billetteries avec parking afin d’organiser le stationnement de ses spectateurs dans les parkings identifiés.
– Un comité de suivi du projet puis du chantier_associant des élus Nanterriens, les services communaux ou intercommunaux concernés, des représentants des riverains (habitants, entreprises et commerces), des acteurs associatifs et membres de la société civile, mais également GTM Bâtiment, entreprise générale chargée du chantier et l’EPADESA. Ce comité aura pour vocation de suivre la phase projet et chantier afin de développer toutes les actions nécessaires à la bonne appropriation locale du projet : information, recueil des doléances, visites de chantiers, communications….Ce comité de suivi se réunira trimestriellement durant les phases projet et chantier (2011 – 2014).
– Lors de la mise en fonctionnement de l’enceinte en 2014, le comité de suivi laissera place à un comité de pilotage chargé de suivre la bonne organisation des événements et ses impacts dans la ville, dans la même configuration.
– Stadome et la ville de Nanterre s’engagent à élaborer avec les représentants des riverains une convention tripartite qui portera notamment sur le fonctionnement du site impacté les jours d’événement.
– La ville de Nanterre mettra en place des animations et manifestations publiques sur le parvis lors des grands événements à l’Arena, en y impliquant les associations locales, clubs sportifs, compagnies artistiques et culturelles, entreprises…

Lors de son discours le maire de Nanterre s’est félicité de la forte adhésion de la population de sa ville en expliquant que d’après une enquête Louis Haris Interactive, 78% des habitants approuvent le projet. 92% l’approuvent chez les 18-25 ans et 80% des habitants du quartier Parc Nord situé à proximité.

« Pour une ville comme Nanterre, qui est fortement touchée par la montée du chômage et les conséquences de la crise chacun peut mesurer l’importance de ces dispositions » a déclaré Patrick Jarry.

L’EPADESA a présenté lors de la conférence de presse les aménagements qui seront réalisés dans le cadre de la construction de l’enceinte Arena 92, de l’immeuble Ilot 19 et Valmy. Un cheminement entre 10 et 15 mètres de large en pente douce sera crée entre le stade pour grimper les 14 mètres de hauteur jusqu’au parvis de La Défense au pied de la grande Arche tout en préservant la Jetée et le jardin de l’Arche. Ce cheminement est indispensable au projet : 80% des spectateurs devraient venir en transports en commun et en attendant

la station Eole à la Folie ils devront transiter par la station « Grande Arche de La Défense ». La Jetée ne pouvant pas supporter un flux important de spectateurs et les allées du jardin n’ont pas été conçues pour ce passage intensif.

« J’espère pouvoir vous annoncer le 14 décembre prochain que Nanterre sera désignée ville hôte des championnats du monde de handball 20117 » a également déclaré Patrick Jarry lors de son allocution.

Le démarrage du chantier est programmé pour le début 2012 pour une mise en service de l’équipement en 2014. Seul hic au projet pour l’instant: un recours déposé le 6 octobre dernier par l’association Acri-Liberté sur la modification du PLU de Nanterre.

Les Jardins de l'Arche

Les Jardins de l’Arche