Le quartier Cœur Université de Nanterre lauréat de la seconde étape du label national EcoQuartier

Le ministre de la Cohésion des Territoires, Jacques Mézard a remis le 19 décembre le label Eco-Quartier au quartier Cœur Université de Nanterre.

Le projet d'aménagement "Nanterre Cœur Université" - Infime / François Leclerq

Le 19 décembre dernier, Jacques Mézard, le ministre de la Cohésion des Territoires, a remis le label Éco-Quartier lors d’une cérémonie organisée à la Cité des sciences et de l’industrie de Paris, au projet d’aménagement Cœur Université de Nanterre, développé par le promoteur Bouygues Immobilier.

Imaginé par UrbanEra, la direction générale d’aménagement urbain de Bouygues Immobilier, pour le compte de la ville de Nanterre et de l’Etablissement Public d’Aménagement de la Défense Seine Arche (Epadesa, qui deviendra le 1er janvier prochain Paris La Défense) ce tout nouveau quartier comprendra quelques 500 logements soit 35 000 mètres carrés, des bureaux sur 27 000 mètres carrés, des commerces, services et équipements de loisirs et culturels sur 14 000 mètres carrés ainsi que 2 500 mètres carrés d’espaces verts et un parking de 770 places dont environ 650 seront ouvertes au public. Le chantier qui sera séquencé en trois phases s’achèvera en 2020.

La première tranche de l’opération située dans la continuité des Terrasses de Nanterre, le long de la couverture du RER A (branche Cergy et Poissy), dont les espaces publics sont aménagés par l’Epadesa, se compose d’un pôle de restauration d’un millier de mètres carrés, de programmes résidentiels (175 logements) et de 500 mètres carrés de jardins partagés. Les travaux qui viennent d’être initiés devraient s’achever pour 2018.

La deuxième tranche dont la livraison est programmée dès 2019 sera implantée sur la future allée de Corse. Elle comprendra 9 000 mètres carrés de bureaux, 65 logements, une dizaine de commerces, un cinéma multiplex ouvert à toutes les disciplines (cinéma, concert, théâtre, spectacles) et un centre dédié à la création numérique. Enfin la dernière tranche qui sera construite place Centrale sera elle aussi mixte, avec 18 500 mètres carrés de bureaux, 25 commerces sur une surface de 4 400 mètres carrés et 257 logements. Leur livraison est programmée dès 2020.

La seconde étape de ce label vient ainsi récompenser les premiers efforts déployés pour cet  éco-quartier en cours de chantier.