C’est l’un des derniers vestiges du tout-voiture à Nanterre. Le parking MP89, connu également sous le nom du « Croissant » s’apprête à disparaitre définitivement du paysage de Nanterre. Après la démolition de la première tranche en 2015, la seconde partie va ainsi s’effacer pour de bon. Les travaux de destruction devraient donc débuter d’ici à quelques mois.

Longeant la D 914, ce parking aérien prenait la forme d’un croissant -qui lui a valu son surnom- fût construit en deux tranches avec la partie sud en 1975 et la partie nord en 1980, démoli pour cette dernière il y a cinq ans. Ce parc tout fait de béton qui enjambe le boulevard de Pesaro était à son origine long d’environ 250 mètres et offrait jusqu’à 627 places de parking réparties sur trois niveaux. Le dernier était cependant condamné depuis la fin des années 90. Les utilisateurs de ce parc sont principalement les habitants des résidences environnantes.

Alors que la disparition de la première tranche a permis l’édification de la nouvelle résidence Altana et bientôt d’une partie du futur campus du pôle universitaire Léonard de Vinci, la seconde permettra la réalisation de nouveaux programmes immobilier de logement.