Si les premières lignes du Grand Paris Express (GPE) accueilleront leurs passagers à partir de 2024-2025, les usagers devront attendre plus longtemps pour voyager vers La Défense. Alors que la mise en service de la ligne 15 Ouest qui passera par La Défense n’est pas attendue avant 2030, Ile-de-France Mobilités (IDFM) et la Société du Grand Paris (SGP) pensent déjà aux futurs matériels roulants. Attribué à Alstom ce méga-contrat portera sur 183 rames automatiques qui circuleront sur les lignes 15, 16 et 17.

Ces nouveaux métros, les franciliens vont pouvoir choisir eux même le design des faces avant. Depuis ce lundi et jusqu’à la fin de l’année, IDFM et la SGP ont lancé une consultation en ligne pour choisir le futur nez de ces métros. Trois propositions sont soumises au vote.

Ces rames, de grande capacité seront accessibles à tous et pourront circuler jusqu’à 110 km/h. Elles seront équipées de climatisation, d’une connexion internet, de vidéoprotection, de prises USB ou encore d’écrans d’information. « Elles apporteront aux utilisateurs de ces lignes du métro francilien le haut niveau de confort et de sécurité qui est désormais la norme sur l’ensemble des commandes de nouveaux matériels, métros mais aussi trains, RER, bus ou tramways », explique Ile-de-France Mobilités dans un communiqué.

Il y a quelques temps IDFM avait déjà proposé aux franciliens de voter pour le design des nez des trams des lignes T 9 et T 10 mais aussi pour les motifs des tissus des fauteuils qui équiperont à l’avenir les transports en commun de la région.

Le choix numéro 1 « aux lignes arrondies » :

Le choix numéro 2 « aux lignes englobantes » :

Le choix numéro 3 « aux lignes ouvertes » :