Valls annonce le lancement du prolongement d’Eole et débloque 500 millions d’euros supplémentaires

Manuel Valls a annoncé ce samedi 6 février le lancement des travaux du prolongement du RER E vers l'ouest par La Défense et une rallonge de la contribution de l'Etat de 500 millions d'euros.

La future gare de La Défense du RER E - DR

Le financement du projet de prolongement du RER E est enfin bouclé. Le premier ministre Manuel Valls a annoncé ce samedi 6 février lors de l’inauguration de la gare du RER E Rosa Parcks à Paris, que l’Etat apporterait une contribution financière supplémentaire au prolongement d’Eole. “J’ai décidé et nous avons décidé avec Alain Vidalies, secrétaire d’Etat aux Transports, que l’Etat (…) apporterait une contribution exceptionnelle supplémentaire de 500 millions d’euros, pour permettre le lancement du chantier Eole, et son lancement dès maintenant” a déclaré le chef du gouvernement socialiste.

Cette annonce par le premier ministre du bouclage du financement qui trainait depuis des mois, va enfin permettre un lancement des travaux dans les prochaines semaines. L’Etat va donc remettre la main à la poche avec ces 500 millions d’euros qu’il ajoutera au un milliard d’euros déjà versé à la Société du Grand Paris et au 1,5 milliard d’euros du contrat de plan Etat-Région (CPER) 2015-2020 signé en juin dernier. Le reste du financement sera assuré par les Yvelines, les Hauts-de-Seine et Paris qui contribueront respectivement à hauteur de 200, 150 et 125 millions d’euros.

Ce chantier à 3,5 Mds d’euros qui doit permettre de désengorger le RER A va prolonger la ligne E de 55 kilomètres à l’ouest de la gare d’Haussmann Saint-Lazare à la gare de Mantes-la-Jolie. Huit kilomètres de tunnels seront creusés entre Saint-Lazare et Nanterre et deux nouvelles stations souterraines verront le jour, à la Porte Maillot et à La Défense, sous le Cnit. Une autre station, celle-ci à l’air libre verra également le jour aux Groues à Nanterre. Enfin 47 km de voies existantes entre Nanterre et Mantes-la-Jolie seront réaménagés, un ouvrage d’art “saute mouton” sera construit à Nanterre ainsi qu’un dépôt de rames.

 

La mise en service du prolongement d’Eole est projeté en 2020 jusqu’à Nanterre, puis en 2022 jusqu’à Mantes-la-Jolie.