Une nouvelle interface pour les distributeurs automatiques du Transilien

La SNCF vient de mettre à jour l'interface des automates du Transilien qui sont implantés sur le réseau dont à la gare de La Défense.

Les automates du Transilien à la gare de La Défense - Defense-92.fr

Plus simple et plus lisible. Les automates du Transilien implantés sur le réseau Ile-de-France de la SNCF notamment à la gare de La Défense avec ses lignes L et U ont depuis une dizaine de jours une nouvelle interface. Fini le graphisme du début des années 2000, cette nouvelle interface plus fluide prend l’aspect d’une application mobile avec deux couleurs dominantes : le bleu clair et le blanc. Cette mise à jour des automates a permis de rajouter des fonctionnalités manquantes ou de modifier complètement celles déjà existantes sur les bornes. La principale nouveauté de cette ergonomie est l’apparition du panier qui se situe à droite de l’écran où il est possible d’ajouter jusqu’à trois produits et de les supprimer à l’aide d’une croix rouge. Ainsi il est désormais possible de visualiser votre commande en cours lors du processus d’achat. Les prix sont également affichés à côté du produit (et non plus uniquement au moment de sélectionner le produit). Autre nouveauté il est maintenant possible d’acheter des tickets pour des lieux touristiques et également les billets de transport permettant de se rendre à l’aéroport.

Pour les malvoyants et les PMR il est possible d’accéder à certaines fonctionnalités via l’écran d’accueil pour simplifier l’achat sur des automates de ventes dédiés au PMR. L’automate propose deux nouvelles langues : l’Italien et l’Allemand en plus de l’espagnol et de l’anglais.

Et comme avant il est toujours possible d’effectuer des opérations sur les pass Navigo comme le rechargement ou le changement de zones pour les voyageurs qui ne sont pas passés au Navigo toutes zones.

Pour payer les titres de transports du Transilien toujours deux moyens : la carte bancaire et les espèces. En revanche contrairement à certains automates de la RATP il n’est toujours pas possible de payer avec des billets.

Enfin l’aspect du distributeur à été changé avec l’abandon du bleu ou du vert au profit du gris et du blanc.