Un camion prend feu dans le tunnel de La Défense « pour de faux » à l’occasion d’un exercice

La préfecture des Hauts-de-Seine, les services de secours et la DIRIF ont réalisé un exercice grandeur nature pour simuler l'incendie d'un camion dans le tunnel de La Défense.

Un exercice grandeur nature d'un camion en feu dans le tunnel de La Défense - DR

Le scénario est redouté et très plausible. La préfecture des Hauts-de-Seine, la DIRIF (Direction des Routes d’Ile-de-France) et les services de secours ont réalisé un exercice grandeur nature dans le tunnel de La Défense (A 14) lors de la nuit du mercredi 6 au jeudi 7 mai pour tester la coordination des différents intervenants. Le scénario : un camion qui circule dans le tunnel de La Défense en direction de Paris, s’embrase au milieu de l’ouvrage un peu avant la Grande Arche. Pour réaliser cet exercice, pompiers, croix rouge, police, DIRIF,… ont été mobilisés. Une cinquantaine de soldats du feu et dix engins sont entrés en action dans le tunnel de La Défense menant vers la capitale pour ce scénario. Leur mission : évacuer les blessés et les autres conducteurs, venir à bout du sinistre puis sécuriser la zone. Une fumée froide a été utilisée par les pompiers pour simuler le brasier.

Ce scénario est d’autant plus redoutable que depuis le vendredi 17 avril les poids-lourds de plus de 3,5 tonnes sont à nouveau autorisés à circuler dans ce tunnel -l’un des plus fréquentés de France et le plus long de la région- qui permet de relier le Pont de Neuilly à l’A 86.