Toujours autant de retard dans les transports en commun

Le bilan de la ponctualité dans les transports en commun en Ile-de-France durant les six premier mois de l’année est tombé. Et une fois de plus les chiffres donnés par Ile-de-France Mobilités ne sont pas très bons.

Une rame de la ligne L en gare de La Défense - Defense-92.fr

Le bilan de ponctualité des six premiers mois de l’année pour les transports en commun d’Ile-de-France dévoilé par Ile-de-France Mobilités (ex Stif) n’a une nouvelle fois pas été très bon. Pour les lignes passant par La Défense il est plutôt mitigé.

Pour la ligne 1 du métro qui est entièrement automatisée le résultat est évidement excellent avec une régularité de 100,1 % contre 100,6 % sur la même période en 2016.

Sur le RER A malgré une toute petite hausse de la ponctualité la situation reste difficile sur l’ensemble de la ligne avec un taux de 85,3 % des trains à l’heure contre 84,7 % en 2016. L’objectif fixé par Ile-de-France Mobilités était de ne pas dépasser les 6 % de trains en retard.

Le bilan est resté stable sur la ligne L du Transilien avec 89,1 % de trains à l’heure pour un objectif global fixé à 94 %. Dans le détail les branches de Saint-Nom la Bretèche et Versailles Rive-Droite ont enregistré un score de 92,6 % (contre 93,2 % en 2016).

La situation de la ligne U (La Verrière – La Défense) n’a pas brillé avec 6,5 % de trains en retard contre 5,7 % sur la même période un an plutôt pour un objectif de 94 %.

En ce qui concerne la ligne T2 du tramway et les nombreuses lignes de bus aucune statistique n’a en revanche été fournie par l’autorité des transports de la région.

Le bilan détaillé ligne par ligne est à retrouver ici