La SNCF va déployer des portiques nouvelle génération dans ses gares

Pour lutter contre la fraude et anticiper la fin du ticket magnétique, la SNCF va remplacer les portiques de contrôle de l'ensemble de ses gares en Ile-de-France dont celle de La Défense.

Les portiques de contrôle de la gare de La Défense pour la ligne L du Transilien seront remplacés d'ici à 2021 - Defense-92.fr

Un nouvel instrument pour lutter contre la fraude et… anticiper la fin des tickets. La SNCF Transilien vient d’annoncer avec le Stif le remplacement de l’ensemble de ses portiques de contrôle dans les gares d’Ile-de-France dont celle de La Défense. A la suite d’un appel d’offres européen la proposition de la société Conduent a été retenue pour le remplacement progressif des 1 800 tourniquets du réseau qui sont pour certains âgés d’une trentaine d’années.

L’opération sera financée à 100 % par le Stif (sauf la partie études) dans le cadre de son contrat avec SNCF Transilien.

La première gare à être équipée pourrait être l’emblématique gare de Paris Saint-Lazare, sous réserve des études en cours, précise la SNCF dans un communiqué. Avec 1 600 trains et  450 000 voyageurs par jour, Saint-Lazare reste, en effet, la dernière grande gare parisienne en accès totalement libre (voies Transilien et voies TER / Intercités seraient équipées).

Ce grand chantier qui doit s’étaler jusqu’à au moins 2021 doit permettre d’une part de lutter contre la fraude en empêchant les resquilleurs de sauter au-dessus des tourniquets ou de se faufiler derrière un autre voyageur, mais aussi d’anticiper la disparition du petit ticket en carton. Le Stif espère dans les prochaines années remplacer les tickets magnétiques par le système « Smart Navigo » qui permettra aux usagers de payer avec leur smartphone.