Le smartphonne va remplacer le pass Navigo

Le smart Navigo sera testé dès la fin 2018 avant une mise en service pour 2019. A terme il doit remplacer le pass Navigo lancé au début des années 2000.

Le smart Navigo sera testé dès la fin 2018 avant une mise en service pour l'été 2019 - Defense-92.fr

Bientôt on pourra valider son titre de transport grâçe à son Smartphone. Ile-de-France Mobilités (ex Stif) a validé ce lundi matin lors de son conseil d’administration le principe du smart Navivo. A l’été 2019 à l’issue d’un test lancé à l’été 2018 quelques 900 000 usagers des transports en commun d’Ile de France pourront muter leur bon vieux pass Navigo sur leur mobile. A terme ce service pourra être utilisé par trois millions d’utilisateurs.

Cette petite révolution doit notamment permettre une dématérialisation avec la possibilité pour les voyageurs de recharger leur forfait en quelques secondes et de changer leur offre simplement.

« L’application Vianavigo, aujourd’hui service de recherche d’itinéraires qui regroupe l’ensemble des modes de transport en commun, sera largement développée pour devenir également l’interface centrale nécessaire au voyageur pour bénéficier de ces nouveaux services », explique Ile-de-France Mobilités. Une fois téléchargé, le pass Navigo sera installé sur la carte SIM du téléphone, pour « une sécurisation maximale des données ».

Pour y parvenir, Ile-de-France Mobilités compte s’appuyer sur un partenariat industriel avec Gemalto et Dejamobile pour la réalisation de la solution billettique sans contact et les composants logiciels ainsi qu’avec Wiway concernant la gestion de la liaison avec les opérateurs mobiles.

« Le développement de ce nouveau service est financé à 100 % par Ile-de-France Mobilités à hauteur de 6,5 millions d’euros pour la réalisation et de 6 millions d’euros pour le coût de service de la solution billettique NFC sur 3 ans », précise l’autorité des transports dans la région.