Le RER A passe progressivement en pilotage automatique sur le tronçon central

D’ici 2018, les trains du RER seront pilotés automatiquement sur le tronçon central de la ligne entre les gares de Nanterre-Préfecture, Val-de-Fontenay et Fontenay-sous-Bois.

D’ici le second semestre 2018, les trains du RER A seront pilotés automatiquement sur le tronçon central de la ligne - DR

C’est une petite révolution qui est en train de se mettre en place sur la ligne la plus fréquentée d’Europe qui transporte quotidiennement 1,2 million de voyageurs. D’ici le second trimestre 2018, les rames du RER A seront pilotées automatiquement sur le tronçon central entre les gares de Nanterre-Préfecture, Val-de-Fontenay et Fontenay-sous-Bois. Un premier train transportant des voyageurs équipé de ce système a déjà circulé le 27 avril dernier, ont fait savoir la RATP et le STIF.

Avec ce nouveau système la RATP souhaite améliorer la régularité de cette ligne qui transporte quotidiennement un million de voyageurs d’Ouest en Est. La vitesse des trains sera ainsi optimisée et un intervalle constant sera maintenu entre tous les trains. Ce gain de temps permettra de réduire l’impact des micro-incidents, notamment en heure de pointe, promet la RATP qui exploite la majorité de la ligne. Concrètement les voyageurs pourront gagner jusqu’à deux minutes de temps de voyage entre les gares de La Défense et Vincennes grâce à une augmentation de la vitesse commerciale des trains de 5 km/h.

Un déploiement du système qui s’achèvera au second semestre 2018

Pendant le passage des rames en mode automatique les conducteurs ne seront pas absents de la cabine puisqu’ils continueront à assurer la fermeture des portes et, en cas de problème reprendre le contrôle du train.

Le déploiement du pilotage automatique qui est en cours et sera effectif sur l’ensemble des trains du RER A au second semestre 2018, sans interruption du trafic et sans impact pour les voyageurs, explique la RATP.

Cette transformation est rendue possible par l’équipement à cent pour cent de rames à deux niveaux sur le RER A depuis février 2017.