Quelles alternatives pour palier la fermeture du RER A

Avec la fermeture du RER A entre La Défense et Auber du 25 juillet au 23 août, les usagers de la ligne la plus fréquentée d'Europe doivent changer leur plan de transport. Voici les différentes solutions qui sont disponibles.

Des pancartes annonçant les travaux du RER A le 27 juillet 2015 - Defense-92.fr

Depuis le samedi 25 juillet et jusqu’au dimanche 23 août, les trains ne circulent plus entre La Défense et la gare d’Auber sur la ligne A du RER. Même si en cette période estivale le nombre de voyageurs est moindre sur cette ligne qui est la plus fréquentée d’Europe, la galère pour les voyageurs devrait être au rendez-vous pour les usagers. Alors quelles alternatives pendant ces quatre semaines de fermeture ? Déjà tout dépend de votre lieu de départ et d’arrivée, car les choix ne seront pas les mêmes. La RATP a mis en ligne sur son site internet un dispositif pour choisir le meilleur trajet, mais il fonctionne uniquement pour les transports en commun

Voici toutes les possibilités qui s’offrent aux usagers pour palier la fermeture du RER A.

 

La ligne 1 du métro :

C’est la solution la plus simple. La ligne 1 qui relie La Défense au Château de Vincennes longe celle du RER A sur presque tout son parcours. Elle permet ainsi depuis La Défense de rejoindre les stations Charles de Gaulle Etoile, Chatelet les Halles, Gare de Lyon, Nation et Vincennes, avec pour cette dernière une correspondance à pied. En revanche la ligne 1 ne permet pas de rejoindre la gare d’Auber (terminus du RER A durant les travaux). Pour rejoindre la gare, la meilleure alternative depuis La Défense reste la ligne L du train Transilien. Si cette ligne 1 du métro reste l’une des meilleures alternatives, elle risque d’être rapidement saturée notamment durant les heures de pointe surtout qu’elle est déjà très fréquentée. Automatisée, la ligne sera renforcée par la RATP durant tout le temps des travaux.

 

Les lignes 3, 6, 9, 10, 13 et 14 du métro :

Si toutes ces lignes ne passent pas par La Défense, elles permettent par des jeux de correspondances de contourner ou de rejoindre la ligne A du RER. Toutes ces lignes ont été renforcées et des agents d’accueil de la RATP sont là pour aider les voyageurs dans les stations les plus importantes.

 

La ligne L du Transilien :

Si la ligne 1 du métro ne permet pas de rejoindre la gare d’Auber, la ligne L du Transilien vous en rapproche. Depuis La Défense il suffit de rejoindre la gare de Paris Saint-Lazare, puis d’effectuer les quelques centaines de mètres à pied, soit par les souterrains de la gare, soit par l’extérieur.

 

Les lignes de bus 73 et Balabus :

Pour rejoindre la station Charles de Gaulle Etoile, deux lignes de bus existent. La ligne 73 (La Garenne Colombes- Musée d’Orsay) qui passe par La Défense et dessert tout l’axe historique dont l’avenue des Champs Elysées et la ligne Balabus (La Défense – Gare de Lyon).

 

La navette de bus :

Cette solution permet de relier La Défense à la station Charles de Gaulle Etoile en bus. Mais elle ne fonctionne que du lundi au vendredi de 7h à 10h et de 16h à 21h. A La Défense, les départs se font depuis la gare routière.

 

La ligne T2 du tramway :

Cette ligne du tramway qui permet de rejoindre Paris n’est pas vraiment une solution de repli puisqu’elle arrive à la Porte de Versailles, bien loin du parcours de la ligne A du RER A.

 

Le co-voiturage :

C’est l’une des alternatives que propose la RATP. La régie de transports parisiens a opéré un partenariat avec l’application mobile Sharette pour proposer aux voyageurs des trajets à 2,36 euros (dont deux euros reversés aux conducteurs via l’application). L’application Sharette est disponible sous Android et iOS.

 

Le taxi :

La RATP a également conclu un partenariat avec les taxis G7 via le site Wecab.fr ou ses applications mobile. Durant toute la fermeture du RER A, une offre de 15 % de réduction est proposée aux utilisateurs qui souhaitent rejoindre l’une des sept grandes gares parisiennes ou l’un des deux aéroports. Plus d’infos ici.

 

Les VTC :

Outre le taxi, il existe les VTC dont le service Uber qui permet de choisir votre destination d’où vous voulez et quand vous voulez. Cette solution est assez coûteuse au quotidien.

 

Le vélo :

C’est une solution simple et agréable (quand il fait beau). Le vélo permet d’aller où l’on veut quand on veut. D’ailleurs nombreux sont les salariés du quartier qui utilisent ce moyen de locomotion une partie (voire toute) l’année. D’autant plus que depuis le 13 avril le vélo est « officiellement » admis sur la dalle de La Défense. Pour rejoindre l’Arc de Triomphe il vous faudra environ vingt minutes tandis que pour rejoindre Auber il faut compter une trentaine de minutes.

 

Le Vélib’ :

Pour ceux qui n’ont pas de vélo c’est également une possibilité, mais elle reste limitée. Si à Paris les stations de Vélib’ foisonnent, le quartier d’affaires en est dépourvu. L’une des seules stations proche du quartier d’affaires se situe boulevard Soljenitsyne, à Puteaux.

 

L’Autolib’ :

Tout comme le taxi et les VTC cette solution est assez coûteuse au quotidien et nécessite d’avoir son permis B. Le quartier de La Défense compte quelques stations Autolib’ dont une avenue André Prothin à Courbevoie (au pied de la tour Europlaza) et une autre à Nanterre, boulevard Aimé Césaire au pied de la tour Granite de la Société-Générale.

 

La voiture :

Pendant les travaux du RER A, Vinci Park propose une offre promotionnelle pour se garer dans les parkings publics de La Défense (sauf ceux du Cnit, de Coeur Défense, du quartier Valmy et de la tour Egée). Le Pass-été est proposé à 30 euros la semaine, 60 euros pour deux semaines, 90 euros pour trois et 120 pour quatre. Ceux qui optent pour le co-voiturage bénéficient de tarifs plus bas avec 20 euros la semaine, 40 euros pour deux, 60 euros pour trois et 80 euros pour quatre. Plus d’infos au 0800 19 28 35 ou à l’agence commerciale située à l’entrée du parking Centre Grande Arche qui est ouverte du lundi au jeudi de 9h à 18h et le vendredi de 9h à 17h.

 

Le scooter et la moto :

Ceux qui sont équipés de scooter et moto ne prennent généralement pas les transports en commun, sauf pour certains l’hiver ou quand la météo est mauvaise. A La Défense, les pilotes de deux et trois roues peuvent se garer dans les parkings de La Défense (mais cette solution est payante) ou bien directement sur les trottoirs. Attention cependant à bien stationner pour éviter les PV et enlèvements.

 

La trottinette, les rollers,… :

C’est une solution qui se répand depuis ces dernières années de plus en plus chez les voyageurs. Certes très rares sont ceux qui effectueront de longues distances avec ces moyens de transports mais pour des distances de quelques kilomètres, l’alternative est rapide et agréable.

 

A pied :

Et oui cela reste une possibilité. Oui, il faut être (très) motivé pour aller de La Défense à Charles de Gaulle ou Auber à pied, mais si vous avez du temps et envie de profiter du paysage tout en gardant la ligne, c’est une bonne solution. Pour aller à Auber depuis La Défense, il vous faudra tout de même 1h35 pour effectuer les 7,5 kilomètres. Pour Charles de Gaulle, la distance est plus courte : comptez une bonne heure pour faire les 5 kilomètres.

m5RED3