Ouverture des débats publics pour « Arc Express » et le « Grand Huit »

Ouverture des débats publics pour "Arc Express" et le "Grand Huit"

Le jeudi 30 septembre à 20h se sont ouverts au Palais des Congrès à la Porte Maillot les deux débats publics pour le futur métro autour de Paris. C’est Philippe Deslandes, président de la commission des débats publics qui sera chargé de l’organisation de ces deux débats pendant les quatre prochains mois. Pour cette première réunion commune était présenté le projet Arc Express porté par la région Ile de France, de nombreux départements , le MEDEF Ile de France et le réseau de transport du Grand Paris; ce projet plus connu sous le nom de Grand Huit est soutenu par l’Etat. Ce premier débat qui s’est étalé sur trois heures avait des allures de combat entre les deux partis des projets représentés pour Arc Express par Jean-Paul Huchon, président de la région Ile de France et des membres du STIF et pour Le Grand Huit, par André Santini, président du conseil de surveillance de la société du Grand Paris et des membres de la société du Grand Paris chargée de piloter le projet.

Environ 800 personnes ont assisté à ce débat « hors-norme » premier du genre, l’assemblée était constituée d’habitants, de salariés, d’élus, de membres d’associations, d’acteurs économiques de la région Ile de France. De nombreuses personnes dans le public ont interrogé les intervenants de la commission de débat public et les deux maitres d’œuvre (Arc Express et le Grand Huit) sur les propositions de tracés, les contraintes, les coûts,…

Le projet du Grand Huit propose : une double boucle de 155 km, dont une partie de la ligne 14 actuelle. Trois lignes différentes (bleue, verte et rouge) sont prévues; elle reliront les neuf pôles de développement de la région (aéroports de Roissy et Orly, Saclay, La Défense (via les lignes verte et rouge),..). Ces lignes seraient constitués de 40 gares, séparées d’une distance moyenne de 2 à 3 km. Les rames, automatiques circuleraient à une vitesse moyenne de 65 km/h. Le coût du projet est estimé à 21,5 milliards d’euros. Les travaux pourraient débuter en 2013, pour un achèvement en 2023; certains tronçons pourraient toutefois être mis en service dès 2018. Ce projet permettrait d’effectuer entre autres une liaison entre La Défense et Roissy en 29 minutes. 2 à 2,5 millions de voyageurs pourraient fréquenter la ligne en 2035. (cartes du projet ici et ici)

Le projet du Arc Express propose : la construction d’une rocade de 60 km autour de Paris reliant les terminus des lignes de métro et desservant les zones les plus peuplées. Il serait constitué de quatre arcs dont deux sont jugés prioritaires par la région. Comme pour le Grand Huit, 40 stations constitueraient la ligne, séparées chacune de 1 et 1,5km. Les rames seraient elles aussi sans conducteur. Le projet avoisinerait les 7 milliards d’euros. Les travaux débuteraient en 2012 et un premier arc serait livré en 2017 : 1 million de voyageurs pourraient utiliser la ligne quotidiennement à terme (carte du projet ici).

Actuellement 80% des trajets de banlieue à banlieue se font en voiture.

Aujourd’hui les deux projets sont en concurrence et c’est un peu Arc Express versus Grand Huit; chaque parti défend son projet et critique celui de l’adversaire. Une chose est sûre: il semble difficile que les deux projets se réalisent ensemble. A l’issue du débat public il est très probable que l’un des deux projets soit en effet abandonné en raison du coût (28,5 milliards d’euros pour les deux) d’une part, mais aussi du fait que certains tronçons se superposeraient. C’est d’ailleurs quasiment sur cet unique point que les deux équipes concurrentes se rejoignent. Le public, par ses remarques fera peut être pencher la balance pour l’un des deux projets.

Soixante-dix réunions publiques seront organisées dans la région jusqu’au 31 décembre 2010 dans les différents lieux concernés par les deux projets dont six communes entre le Grand Huit et Arc Express. Une réunion pour le Grand Huit, commune avec celle d’Arc express et du projet de prolongement du RER E sera organisée le jeudi 18 novembre à 17h30 à l’Espace Grande Arche. Une autre réunion concernant uniquement Arc Express se déroulera à La Défense le lundi 13 décembre à 20h à l’UGC Ciné Cité.

La consultation financée par les maitres d’ouvrage aura coûté 5 millions d’euros. 4,3 millions de documents ont été imprimés pour informer les Franciliens.

Retrouvez ci-dessous la vidéo de la présentation du projet du Grand Huit :

 

Roland Castro, qui était l’un des architectes choisis il y a deux ans pour imaginer la grande métropole a présenté un troisième projet de Supermétro, ne passant pas par La Défense mais par Nanterre. Le tracé proposé par plusieurs architectes a été présenté par le porte parole du groupe d’architectes lors de la soirée. « Nous proposons de construire le futur métro en aérien, au dessus d l’A86. Les atouts de cette formule sont considérables : d’abord le terrain, on l’a, c’est l’autoroute. Il est très facile de construire au dessus; ça se fait partout dans le monde. On peut ainsi aller très vite et c’est beaucoup moins coûteux que les projets pharaoniques de métro souterrain et puis surtout l’aérien c’est tellement mieux, tellement plus beau » explique t-il. Autre avantage de ce métro aérien, il accueillerait trois voies de circulation « C’est un avantage énorme, cela permet d’avoir une circulation rapide et une circulation lente, comme à New York » poursuit-il. Depuis deux ans un atelier international du Grand Paris censé regrouper tous ces professionnels, pour poursuive leur réflexion attend toujours d’être créé. Furieux d’avoir été pris pour des « idiots » Roland Castro et ses collègues entendent bien, s’interposer dans le débat et faire passer leur proposition (carte du projet ici).

Pour plus d’infos sur le projet Arc Express : http://www.debatpublic-arcexpress.org/
Pour plus d’infos sur le projet Grand Huit : http://www.debatpublic-reseau-grandparis.org/
Pour plus d’infos sur le projet du prolongement du RER E : http://www.debatpublic-prolongement-rer-e.org/
Pour en savoir plus sur les débats publics et connaitre leur fonctionnement : http://www.debatpublic.fr/