Le T2 file désormais vers Bezons

L'inauguration du T2

Désormais le terminus affiché n’est plus » La Défense »: Depuis le lundi 19 novembre vers 5h du matin le tramway T2 file vers le Pont de Bezons.

Jean-Paul Huchon, Président du Conseil régional d’Ile-de-France, Président du Conseil de STIF, Patrick Devedjian, Président du Conseil général des Hauts-de-Seine, Arnaud Bazin, Président du Conseil général du Val d’Oise et Pierre Mongin, Président-directeur général de la RATP ont inauguré le prolongement accompagné des maires des différentes villes concernées par le prolongement du T2. Le cortège a parcouru le nouveau tronçon à bord d’une rame inaugurale parée des couleurs de la ligne.

Une inauguration cependant entaché par un boudeur. En effet, le maire communiste de Bezons, Dominique Lesparre a boycotté la cérémonie. L’élu reprochait aux organisateurs de ne pas l’avoir consulté pour l’organisation de la cérémonie mais également que la cérémonie officielle rassemblant les habitants se soit déroulée à Colombes, de l’autre côté du Pont et non au terminus dans sa ville.

Le tramway T2 est prolongé de 4,2 kilomètres au nord entre La Défense et Bezons avec sept nouvelles stations dont une à La Défense : Faubourg de l’Arche. Il traverse quatre nouvelles communes dans les Hauts-de-Seine (Courbevoie, La Garenne-Colombes, Colombes et Nanterre) et une dans le Val d’Oise (Bezons). Ce prolongement facilite les déplacements propres et rapides de banlieues à banlieues en rapprochant ainsi les Départements des Hauts-de-Seine et du Val d’Oise. Entre La Défense et Bezons, le tramway T2 dessert 32 000 habitants et 19 000 emplois. Pour accompagner ce prolongement 20 rames supplémentaires ont été affectées à la ligne longue désormais de 17,9 kilomètres pour vingt-quatre stations, séparées en moyenne de 778 mètres.

Liste des nouvelles stations :

– Courbevoie : Faubourg de l’Arche,
– La Garenne-Colombes : Les Fauvelles et Charlebourg,
– Colombes : Jacqueline Auriol, Victor Basch et Parc Pierre Lagravère,
– Bezons : Pont de Bezons.

Le prolongement du tramway permet d’accueillir plus de 58 000 voyageurs par jour. Circulant entièrement en site propre, le tramway est rapide, régulier et sûr. Il circule dans un environnement requalifié où chacun trouvera sa place grâce au rééquilibrage des différents modes de déplacements (voitures, transports en commun, piétons, cyclistes) et aux nombreuses plantations réalisées (près de 1 100 arbres et 1,5 ha de plantations basses).

Le T2 circule de 5h à 1h du matin, tous les jours de l’année. La fréquence du tramway est de 4 minutes en périodes de pointe (7 à 8 minutes aux heures creuses). Les 17,9 km du tracé complet du tramway T2 comptant 24 stations, entre la Porte de Versailles et la station Pont de Bezons, sont alors parcourus en 45 minutes.

Le prolongement du tramway T2 La Défense-Bezons est une opération inscrite dans le cadre du Contrat de projets État-Région 2007-2013, qui participe au développement des transports en Ile-de-France, respectueux de l’environnement et de l’aménagement urbain.

L’ex terminus de la ligne depuis son ouverture en 1997, la station de La Défense a été réaménagé afin de permettre d’accueillir les nouveaux flux. Alors que jusqu’à présent la configuration du quai central faisait que les rames qui arrivaient et partaient se retrouvaient face à face, la RATP a décalé les zones de départ vers Bezons et Paris en quinconces afin d’éviter que les usagers ne se bousculent lorsque deux rames arrivent en même temps.

Deux nouvelles sorties ont été crées : Le double escalier « Dôme » qui part du bout du quai prolongé du T2 pour rejoindre la salle d’échanges au niveau des lignes de contrôle du Transilien et la seconde le « passage Perronet ». Cette sortie part elle du bas des escaliers de l’unique sortie avant le prolongement qui effectuait une correspondance directe avec le Transilien. Le passage long d’une cinquantaine de mètres passe sous la rue Perronet pour rejoindre la salle d’échanges entre le Hubiz et l’espace de vente SNCF Grande Lignes.

La T2 a été ouverte à l’occasion des JMJ, le 2 juillet 1997 en remplacement de la ligne « Les Moulineaux » exploitée par la SNCF jusqu’en mai 1993. La ligne reliait La Défense à Issy-les-Moulineaux jusqu’au 21 novembre 2009 avant d’être prolongée vers la Porte de Versailles gagnant ainsi quatre nouveaux arrêts. Entre temps, en 2005 après de long travaux de prolongement des quais, les rames deviennent doubles en semaine puis en permanence avec le prolongement vers la Porte de Versailles.

Inscrit dans le cadre du Contrat de projets Etat-Région 2007-2013, le coût total de l’opération est de 223,50 M€ (aux conditions économiques 2006). Le financement du projet est réparti entre la Région Ile-de-France (146,23 M€ – 65 %), l’Etat (38,80 M€ – 17 %), les Conseils généraux des Hauts-de-Seine (19,81 M€ – 9 %) et du Val d’Oise (13 M€ – 6%) et la RATP (5,65 M€ – 3%).