Le Stif pérennise la liaison par autocar entre La Défense et Bonnières-sur-Seine

Le Stif a annoncé la pérennisation de la ligne de car reliant Bonnières-sur-Seine (78) à La Défense expérimentée depuis le 5 janvier dernier.

Un car de la ligne La Défense - Bonnières-sur-Seine - Defense-92.fr

Les habitants de Bonnières-sur-Seine (78) et ses environs vont pouvoir continuer à se rendre à La Défense en autocar en une heure. Le Stif a confirmé que la liaison créée le 5 janvier 2015, en concertation avec la communauté de communes des Portes de l’Ile-de-France (CCPIF), pour une expérimentation de six mois sera maintenue avec deux allers-retours directs par jour entre Bonnières- sur-Seine et La Défense, depuis le terminal Jules Verne. Les départs de Bonnières se font à 6h30 et 7h50, et de La Défense à 17h15 et 18h30.

« Au regard des résultats de fréquentation obtenus, cette offre est pérennisée, répondant aux attentes des usagers de Bonnières et des communes alentour » explique le Stif dans un communiqué.

Avant que cette liaison n’existe, les voyageurs devaient alors rejoindre avec leur voiture Mantes-la-Jolie (78) pour prendre un car à destination de La Défense, un lieu de départ pas toujours apprécié « A Mantes-la-Jolie les voitures étaient souvent cassées, la mienne l’a été deux fois » explique Arnaud qui travaille à Levallois et sa femme Isabelle qui, elle travaille à Paris. Le couple, satisfait de cette pérennisation explique  avoir gagné une heure par jour pour leur trajet. « Je viens d’aménager à côté de Bonnières-sur-Seine et le train c’était trop long, explique Sylvie qui transitait par la gare Saint-Lazare pour rejoindre son travail à Nanterre. Avec cette liaison je gagne 30 minutes ».

Pour voyager à bord des cars de la ligne assurée par l’opérateur CTC OP, filiale de Transdev et Keolis, les voyageurs doivent être munis d’un pass Navigo couvrant les zones de 3 à 5. Les tickets sont vendus à bord à 8 euros.

Outre cette liaison, il est tout de même possible de rejoindre Bonnières-sur-Seine avec la ligne J depuis la gare Saint-Lazare en un temps similaire avec la liaison en car.