C’est une petite révolution qui va toucher dans quelques semaines les bus parisiens. Le 20 avril prochain le réseau de bus de Paris et de sa petite couronne qui n’avait quasiment pas évolué depuis 1950 sera presque entièrement remanié. En tout quarante-deux lignes seront modifiées, cinq créés et trois supprimées. Seulement treize lignes ne seront pas modifiées par ce grand chamboulement dont la 73, qui relie La Garenne-Colombes au Musée d’Orsay via le quartier de La Défense. Les lignes de banlieue ne seront, elles pas concernées par ce changement. Le quartier d’affaires de La Défense n’est donc pas impacté par cette nouvelle carte des bus.

Globalement la RATP et Ile-de-France Mobilités (IDFM) vont alléger la desserte sur certains tronçons au cœur de Paris où les bus roulaient quasiment à vide comme par exemple entre Gare Saint-Lazare et Opéra, ou d’Hôtel de Ville et Louvre Rivoli au Palais Royal. A contrario la desserte sera renforcée dans des secteurs en plein boom démographique (18e,19e et 20e arrondissements de Paris). 110 nouveaux bus supplémentaires seront mis en circulation pour assurer cette nouvelle offre.

Un site internet pour présenter avec une carte interactive la nouvelle offre

Quarante-deux lignes sont modifiées :  20, 21, 22, 24, 28, 29 30, 32, 38, 39 40, 45, 43, 47, 48 54, 56, 58 60, 61, 64, 67 70, 72, 74, 75, 76 80, 83, 85, 86, 87, 88 91, 92, 93, 94, 96 201, 215 325, 350.

Cinq lignes sont créées : 25 (Bibliothèque François Mitterrand à Vitry-Marguerite Duras), 45 (Concorde à Aubervilliers à Saint-Denis), 59 (Clamart-Percy à Place d’Italie), 71 (Porte de la Villette à Bibliothèque François Mitterrand) et 77 (Joinville-le-Pont à Gare de Lyon).

Trois lignes sont supprimées : 53, 65 et 81.

Treize lignes sont inchangées : 26, 27, 31, 35, 43, 46, 52, 66, 68, 73, 82, 169 et PC.

Pour accompagner ce grand changement, environ 10 000 agents RATP seront mobilisés pour la mise en service du nouveau réseau le 20 avril ainsi que les jours suivants afin d’informer et orienter les voyageurs. De nombreux outils vont être mis à disposition des voyageurs et des flyers seront distribués sur vingt sites majeurs de Paris : Gare de l’Est, Gare du Nord, Châtelet, Gare Montparnasse, Gare de Lyon, Gare d’Austerlitz, Gare Saint-Lazare, Joinville-le-Pont, Nation, République, Porte des Lilas, Porte de la Chapelle, Luxembourg, Panthéon, Invalides, Opéra/Auber, Bibliothèque François-Mitterrand, Place d’Italie, Bastille et La Défense.

Par ailleurs un site internet a été mis en place par IDFM, la RATP et la ville de Paris pour présenter avec une carte interactive la nouvelle offre. Un simulateur est également intégré.

C’est donc après un an de retard que ce grand changement intervient. Car il aura fallu pour la RATP recruter 700 conducteurs supplémentaires mais aussi réaliser de nombreux travaux de voirie qui ont coûté 14,5 millions d’euros financés par Île-de-France Mobilités et la ville de Paris (70 % / 30 %).