Grève à la SNCF : Pagaille à La Défense

Un train en arrivant en gare de La Défense

Mauvaise surprise pour les milliers d’usagers du réseau Saint-Lazare et d’une partie de la ligne A, ce mercredi. Vers 12h les syndicats Sud- Rail et la CGT avaient lancé un appel à la grève suite à une agression d’un conducteur la veille à Saint-Lazare. Le trafic a été très fortement perturbé toute la journée.

Aucun train n’a circulé une grande partie de la journée entre Saint-Lazare et La Défense, quelques trains reliaient le quartier d’affaires à Versailles Rive-Droite et Saint-Nom la Bretèche. La ligne J était quasi paralysée. Résultat: des milliers de voyageurs ont transité par La Défense pour emprunter les lignes d’autocar vers Mantes la Jolie, Orgeval,… formant ainsi une très longue file d’attente de plusieurs dizaines de mètres dans la gare.

Le trafic était également perturbé sur la branche de Cergy et Poissy sur la ligne A du RER A.

Le trafic est revenu à la normale  jeudi 22 janvier après qu’un accord ait été trouvé entre la direction SNCF de Saint-Lazare et les syndicats. Ces derniers ont obtenu une «surveillance générale des trains qui font les fins de soirées», ainsi que la présence en gare des équipes de surveillance, a indiqué Olivier Gendron, responsable CGT à Paris-Saint-Lazare. «L’émotion, compréhensible après cette agression, ne peut justifier de mettre en difficulté 150.000 usagers qui auront du mal ce soir à regagner leur domicile. Le service public, c’est assumer la responsabilité de ramener le soir les gens qu’on a transportés le matin», a cependant jugé la SNCF.