La gare de La Défense s’offre un lifting à 1,5 million d’euros

Après six mois de travaux la RATP vient d’achever l’opération "coup de propre" en gare de La Défense. 1,5 million d’euros ont été investis par la RATP pour moderniser l’équipement.

La gare de La Défense le jeudi 28 juillet 2016 - Defense-92.fr

La gare de La Défense ouverte en février 1970, entièrement rénovée entre la fin des années 90 et le début des années 2000 a retrouvé un peu d’éclat. La RATP a annoncé avoir achevé son programme « coup de propre » débuté en début d’année dans cette gare qui voit passer quotidiennement 500 000 voyageurs.

Cette opération d’envergure, qui a nécessité six mois de travaux (sans fermeture de la gare) et un investissement de 1,5 million d’euros, a mobilisé jusqu’à 150 personnes simultanément par nuit. Les 34 000 m² de sol ont été nettoyés ainsi que 400 sièges présents notamment sur les quais du RER A.

La signalétique a elle été améliorée avec le remplacement d’un millier de panneaux. Le nom des sorties a été modifié et les lettres ont cédé leur place à des numéros,  ainsi la sortie principale « F – Calder-Miro » est devenue « 5 – Calder-Miro » et l’émergence « D – Elysée » devient « 3 – Boieldieu ».

Huit tonnes de peinture utilisées

Quelque huit tonnes de peinture ont été utilisées pour repeindre les murs des quais, les poteaux et plafond de l’immense salle d’échange ainsi que les couloirs de correspondance.

La cinquantaine d’escaliers mécaniques de la gare a également été nettoyée.

L’éclairage, enfin, a été sensiblement amélioré avec le déploiement de 10 000 points lumineux à LED mettant un terme à l’éclairage classique. Cette amélioration a permis de redonner beaucoup plus de clarté à la grande salle d’échange.

« Ce coup de propre témoigne des efforts importants menés par l’entreprise en matière d’amélioration de la propreté et de la netteté des espaces » précise la régie des transports parisiens qui consacre quelques 80 millions d’euros par an à l’amélioration de la propreté dans ses espaces et dans ses trains, soit le plus important marché de services de l’entreprise.

Depuis 2014, une cinquantaine de gares et stations ont bénéficié d’un « coup de propre » approfondi et environ 150 autres d’ »un coup de propre » plus léger (remise en peinture, entretien et réparation des carrelages, traitement des infiltrations…).

Chaque jour, près d’un millier de personnes sont mobilisées pour assurer le nettoyage du réseau.

De plus la RATP propose depuis quelques semaines comme dans plusieurs gares de son réseau une offre de connexion Wi-Fi gratuite.

Ces travaux n’ont en revanche pas concerné la gare et les quais du Transilien appartenant à la SNCF.