Flixbus satisfait de ses cars électriques

Six mois après avoir lancé sa ligne de car 100% électrique entre La Défense et Amiens, Flixbus tire un premier bilan positif.

Les deux cars électriques de Flixbus ont parcouru depuis leurs lancements plus de 76 000 kilomètres sur la ligne La Défense - Amiens - Defense-92.fr

Ça roule toujours pour les cars électriques. Six mois après avoir lancé sa ligne de car 100% électrique entre La Défense et Amiens, via Ermont-Eaubonne, l’allemand Flixbus tire un premier bilan positif de cette liaison. Inaugurée en avril dernier cette ligne unique en son genre a été une première au monde pour un trajet de longue distance (environ 150 kilomètres). L’opérateur de trajet low-cost annonce que ses deux cars qui effectuent quotidiennement la liaison ont parcouru plus de 76 000 kilomètres faisant économiser plus de 70 tonnes de CO2.

« Malgré cette distance et la fréquence soutenue -jusqu’à deux allers-retours quotidiens- le véhicule a démontré sa fiabilité depuis son premier trajet n’ayant connu aucune panne, électrique ou moteur », se félicite Flixbus dans un communiqué.

Une nouvelle ligne électrique en Allemagne

Alternative au train, cette ligne de car qui enregistre un taux de remplissage d’en moyenne 60 % permet aux voyageurs de relier les deux villes en deux heures à partir de cinq euros. « Avec une offre et une demande renforcées le week-end comme en période de vacances, la ligne a su trouver son public, assure la compagnie allemande précisant que ces voyageurs sont avant tout des étudiants, des jeunes actifs et des familles. Lancée au début du mouvement de grèves (de la Sncf, ndlr), un nombre important de professionnels habitués du train ont également été attirés par cette nouvelle offre et son service ».

Ce bilan positif a donc donné l’envie à Flixbus de poursuivre l’expérience mais cette fois-ci dans son pays d’origine, l’Allemagne. Depuis octobre la ligne Francfort – Mannheim, longue de 115 kilomètres est elle aussi équipée de cars électriques.