De gros travaux sur la ligne L dès cet été

Un train de la ligne L en gare de La Défense - Defense-92.fr

La ligne L ainsi que la ligne J du Transilien vont faire l’objet d’importants travaux cet été. Les deux enfants malades longtemps oubliés par la SNCF connaissent depuis ces dernières années une multitude d’incidents en cascade. Il aura fallu que des usagers de la ligne L  réunis dans l’association « Plus de Trains », agissent, pour que la SNCF et le STIF  finissent par réagir. La SNCF qui a débloqué 200 M€ pour rénover les infrastructures a planifié une trentaine de weekends de travaux sur les deux lignes du Transilien pour cette année ainsi qu’une cinquantaine de semaines de travaux en nuit.

A ces weekends de travaux, viendront s’ajouter d’importants travaux sur les voies entre le terminus Paris Saint-Lazare et Asnières. Si la SNCF n’a pas encore défini le mode opératoire de ces travaux, leur déroulement est prévu du 21 juillet au 1er aout 2014. Le trafic pourrait être totalement suspendu entre ces deux gares de 9h à 17h. Quatre aiguillages seront changés et quarante-six seront modifiés, indique la SNCF.

« C’est une prise de conscience de la SNCF, explique Arnaud Bertrand de l’association Plus de Trains. Mais ces travaux viennent très tard » regrette t-il en s’inquiétant pour les usagers qui empruntent la ligne L le soir et qui subiront de longs mois de travaux tout en admettant que ces travaux sont « indispensables ».

Selon un sondage Ifop commandé par la SNCF, 89% des voyageurs ont jugé « utiles » et « indispensables » des travaux, à condition qu’ils soient faits à des moments choisis, avec la mise en place de moyens de substitution appropriés et une information complète avant, pendant et après les travaux.

La ligne L détient en 2013 le triste record de la deuxième ligne Transilien la moins ponctuelle avec un taux de 89% de trains à l’heure.

La durée d’interventions liées aux accidents de personnes (dont les suicides) a baissé d’une vingtaine de minutes passant d’une intervention de 2h13 à 1h52 en moyenne indique la SNCF qui dit travailler à faire baisser cette durée. Autre fléau de la ligne qui contribue aux retards: les actes de malveillance, les signaux d’alarmes (95% injustifiés en 2013), les personnes sur les voies (+50% en 2013). La SNCF précise que ces actes d’incivilité représentent 1,5% de points de ponctualité.

D’ici 2017 dix-neuf rames Francilien viendront remplacer les rames actuelles sur les axes Versailles et Saint-Nom la Bretèche.