CTCOP conserve la gestion et la régulation du Terminal Jules Verne

Defacto vient de reconduire CTCOP, la filiale de Keolis et Transdev pour la gestion et la régulation du Terminal Jules Verne.

Le Terminal Jules Verne le 29 juillet 2016 - Defense-92.fr

La gestion du Terminal Jules Verne reste dans le giron de CTCOP. Le CIE Transport Collectif Ouest Parisien (CTCOP) vient de remporter à la mi-avril l’appel d’offres lancé par Defacto en novembre dernier pour la gestion et la régulation du terminal Jules Verne qu’il détenait déjà. Créée en 1997, CTCOP est une société commune de Keolis et Transdev qui opère notamment des lignes du réseau Express A14.

Un marché pour une période de cinq ans

Cet appel d’offres, auquel seul CTCOP a répondu, porte sur un marché non reconductible pour une période de cinq ans. Le montant forfaitaire de 428 141 euros hors taxes et une partie « à bons de commandes » sans montant minimum annuel et avec un montant maximum annuel de 25 000 euros hors taxes pour les quatre premières années soit 528 000 euros sur toute la période sera versé par Defacto à CTCOP.

Cette gare routière ouverte en 2005, directement raccordée à la gare de La Défense est composé d’une quinzaine de quais d’embarquements. De nombreuses lignes régulières en partent et arrivent quotidiennement notamment vers Verneuil/Vernouillet, les Mureaux ou encore Bonnières-sur-Seine. Des autocars d’entreprises effectuent également tous les jours de la semaine des rotations vers différents immeubles de bureaux implantés dans les secteurs du péri-Défense.

Des départs vers Caen, Douais, Lille, Le Havre, Lyon,…

Par ailleurs depuis octobre 2015 le Terminal Jules Verne accueille les cars des compagnies de voyages Ouibus, Flixbus et Isilines qui proposent des liaisons vers plusieurs villes françaises dont Caen, Lille, Lyon, Rouen, le Havre,…

Pour accompagner l’arrivée de ces trois compagnies de voyage en car longue distance, le Terminal Jules Verne a été partiellement rénové fin 2015. Dix ans après son inauguration l’équipement qui avait reçu durant ses premières années les cars de voyages en Europe Eurolines, a été repeint ; la signalétique a été améliorée et de nouveaux écrans d’informations sur les départs ont été installés.