Après 32 jours de grève en 2016 sur la ligne L, l’année 2017 débute avec un débrayage

Les usagers des lignes L et J du Transilien ont subi en 2016 plus d'un mois de grève. Et 2017 s'annonce guère mieux puisqu'un mouvement social aura lieu ce 1er janvier.

Des voyageurs montant dans une rame de la ligne L - Defense-92.fr

Plus d’un mois de grève en 2016. C’est le triste record que détiennent les lignes L (qui dessert La Défense) et J du Transilien qui ont été impactées l’année dernière par 32 jours de grèves nationales ou locales, presque autant qu’en 2015. L’association Plus de Trains a décompté ces différents mouvements sociaux sur ses comptes Facebook et Twitter. Ainsi les deux lignes du réseau de Paris Saint-Lazare ont été touchées les 9 et 31 mars, le 26 avril, du 18 au 29 mai, du 1er au 15 juin, le 23 novembre et le 25 décembre.

Dans son post, l’association d’usagers critique l’absence d’indemnisation de la part de la Sncf et du Stif « contrairement aux autres lignes » dit-elle.

Cette nouvelle année ne semble pas débuter sous les meilleurs auspices puisqu’un nouveau mouvement social local se déroule dès ce 1er janvier sur la ligne L avec des suppressions de trains à la clef.

« On ne voit pas le début d’une once de négociation entre la direction de la Sncf et les cheminots » regrette Arnaud Bertrand, le président de l’association qui ne désespère pas de voir les deux parties se mettre autour de la table pour éviter d’en arriver à de tels conflits.

Si beaucoup d’usagers semblent résignés certains réagissent avec humour et une pointe d’autodérision sur Twitter.