Les touristes ont boudé La Défense cet été

Grande Arche

La France garde sa place au premier rang des pays touristiques, mais le quartier de La Défense a été délaissé par les touristes. Le mois de Juillet 2006 a été particulièrement rude pour les professionnels du tourisme.

Selon Jean Michel Hermans, chauffeur et guide du petit train de La Défense c’est tout simplement une chute de 75% de passagers en moins par rapport au mois de juillet 2005. « Je fais des tours avec deux personnes »souligne-t-il.

Même son de cloche chez le vendeur de souvenirs au pied de la Grande Arche, deux à trois fois moins de ventes et une vente de glace quasi nulle, alors que les années d’avant un, voire deux vendeurs, étaient dédiés uniquement à la vente des produits de rafraîchissement en plus du vendeur en boutique. Le constat est aussi amer pour le directeur du toit de la Grande Arche.

En Juillet 2005, 23 000 touristes s’étaient rendus sur le toit, pour Juillet 2006, c’est 10% de visites en moins (hors groupe), mais il y a plus de groupe en 2006. Cette année les Italiens auraient boudé La Défense en revanche beaucoup plus de pays de l’est se sont rendus sur le parvis. Heureusement les ventes sont reparties à la hausse pour ce mois d’août 2006 + 600 entrées pour le toit de la Grande Arche par rapport à août 2006.

Le petit train de La Défense réalise à nouveau des tours un peu plus remplis et fréquents.

Françoise de l’Essonne vient avec sa famille pour découvrir un quartier de sa région et prendre le petit train. Qu’est ce qui peut donc expliquer une telle chute de fréquentation ?

Un effet Coupe du Monde, qui s’est terminée le 9 Juillet, de très fortes chaleurs et puis un temps très maussade, pluvieux pour la fin du mois de juillet le début août et puis, peut être, tous simplement un désintéressement des touristes pour le quartier de La Défense.