Le musée de l’Informatique sur le point de quitter le Toit de l’Arche

Exposition de l'Information à la Grande Arche.

Le musée de l’Informatique lance une pétition pour la réouverture du musée de l’Informatique.
Alors que la réouverture du Toit de la Grande Arche n’est pas prévue avant janvier 2011 et que le Musée du Jeu Vidéo envisage de quitter la Grande Arche, Philippe Nieuwbourg, le fondateur et directeur du Musée de l’Informatique a lancé le 25 juin 2010 une pétition destinée au président de la république Nicolas Sarkozy dans l’espoir qu’il accélère la réouverture du Toit. Au mardi 29 juin 2010, plus de 925 personnes ont déjà signé la pétition mise en ligne sur internet.

Inquiet de la possible non-réouverture du Toit Philippe Nieuwbourg songe lui aussi à trouver un nouvel hébergement pour son musée. « Vous êtes un élu, un chef d’entreprise, et vous souhaitez accueillir le musée de l’informatique de manière temporaire ou permanente dans votre ville, contactez-nous » déclare Philippe Nieuwbourg en poursuivant « Vous représentez une entreprise, une école, un organisme professionnel ou culturel, et vous souhaitez soutenir notre démarche, contactez-nous ».

Plus les jours passent, plus le Toit de la Grande Arche est menacé par des départs. De plus l’entreprise MISA, gestionnaire du restaurant Ô110 pourrait, elle aussi jeter l’éponge. Cette longue fermeture et les départs plausibles des deux musées et du restaurant pourraient entrainer la fermeture définitive du Toit, ce qui se murmure de plus en plus. Si le Toit venait à fermer, ce serait une véritable catastrophe pour le tourisme qui entrainerait une cinquantaine de personnes aux chômages et condamnerait le premier site touristique des Hauts-de-Seine attirant chaque année 250 000 visiteurs.