Le CDT s’inquiète de la fermeture du Toît de la Grande Arche

Le Toit de la Grande Arche

Le comité départemental du tourisme des Hauts de Seine, s’inquiète de la fermeture du Toît de la Grande Arche à travers un communiqué. « Avec plus de 200 000 visiteurs par an, ce site est le plus visité de la petite couronne parisienne. Il a été l’un des éléments moteurs pour le classement en zone touristique de La Défense. Avec le Musée de l’Informatique, puis récemment le Musée Du Jeu Vidéo, le Toît de l’Arche est un site déterminant de l’attractivité touristique de La Défense » explique le comité.

« Il faut sauver le Toît de l’Arche » déclare t-il aux acteurs de La Défense et notamment à l’EPAD et à Defacto.

Le CDT déplore la mise au chômage technique pour quatre mois de la cinquantaine de la salariés du Toît, au plus fort de la saison touristique.

Le CDT exprime sa crainte qu’un éventuel contentieux entre l’Etat propriétaire des lieux et la société concessionnaire des travaux récemment effectués sur les ascenseurs ait pour conséquence la cessation d’activité de la société gestionnaire du « Toît de l’Arche ».

Il demande également à l’Etat propriétaire des lieux de tout mettre en œuvre pour que le problème soit réglé dans les meilleurs délais ou que des accès intérieurs soient autorisés pour la continuité des visites. « Il y va de la survie du site le plus important des Hauts-de-Seine et de la situation de 50 salariés en plein désarroi » rappelle-t-il.