Projet d’attentats par un avion ou un drone à La Défense : le ministère de la Défense dément

Le ministère de la Défense vient de démentir les informations de France 3 qui dévoilait un document confidentiel sur des projets d'attentats dans sept lieux en France dont La Défense.

Des militaires en patrouille dans le quartier de La Défense en janvier 2016 - Defense-92.fr

La Défense cible privilégiée par les terroristes de Daesh : l’information avait été révélée par France 3 Midi Pyrénées il y a quelques jours et s’appuyait sur un document confidentiel de l’armée qui référençait sept lieux en France pouvant potentiellement être victimes d’attentats. Cette liste était établie selon la chaîne publique d’après des milliers de messages échangés dans les milieux terroristes sur internet et les réseaux sociaux.

Et parmi les cibles figurait en bonne place le quartier de La Défense où les terroristes parlaient d’attaques par drones ou par un avion piégé.

Mais le ministère de la Défense vient dans un communiqué de démentir “formellement” les informations de France 3 du 21 janvier dernier. “Il s’agissait en fait d’un document totalement fictif de travail, non protégé par le secret défense et destiné à la formation de jeunes élèves d’une école d’officiers” explique le ministère.

Reste que le quartier de La Défense est une cible à haut risque et est très surveillée par de nombreuses patrouilles de militaires et de police. Le 24 novembre 2015, le procureur de la République de Paris, François Molins avait révélé que deux terroristes dont Abdelhamid Abaaoud tué par les forces de l’ordre lors de leur assaut dans un appartement de Saint-Denis avaient pour projet de commettre une attaque kamikaze en se faisant exploser le 18 ou 19 novembre à La Défense. En février 2015, les Shebabs avaient également menacé le quartier d’affaires en ciblant plus particulièrement le centre commercial des 4 Temps mais aussi le Forum des Halles à Paris ainsi que d’autres malls dans le monde.