Les drapeaux de La Défense mis en berne après l’attentat de Nice

L’ensemble des drapeaux flottants à La Défense ont été mis en berne en hommage aux victimes de l’attentat de Nice.

Les drapeaux de La Défense sont en bernes après l'attentat de Nice du 14 juillet 2016 - Defense-92.fr

Comme partout dans le pays l’ensemble des drapeaux flottants à La Défense, qu’ils soient français, européen ou de la marque “Paris La Défense”, ont été mis en berne pour trois jours durant le deuil national en hommage aux victimes de l’horrible attentat survenu à Nice (06) ce jeudi 14 juillet.

Dans le quartier d’affaires, des drapeaux (français, européen et de la marque Paris La Défense) sont installés depuis tout juste un an au pied de La Grande Arche et dans le patio sur l’esplanade de La Défense entre la place de La Défense et le bassin Agam. D’autres drapeaux français et européen (également mis en berne) flottent au pied de la tour Sequoia, qui abrite le ministère de l’Environnement.

Une minute de silence ce lundi à midi

L’hommage aux 84 victimes, dont le bilan reste encore provisoire va se poursuivre ce lundi 18 juillet avec le respect d’une minute de silence à midi, comme cela avait déjà été le cas après les attentats de janvier (Charlie Hebdo) et novembre (Paris et Saint-Denis) 2015.