Attentats à Paris : Précilia Correia, salariée de la Fnac de La Défense tuée au Bataclan

Précilia Correia, âgée de 35 ans qui était salariée de la Fnac de La Défense a été l'une des victimes des attentats terroristes qui ont endeuillé la France le 13 novembre dernier.

Précilia Correia - DR Photo profil Facebook

Elle voulait simplement profiter d’un moment de détente pour s’amuser et se détendre à un concert. Précilia Correia, 35 ans, salariée de la Fnac de La Défense a été l’une des 130 victimes des attentats de Paris qui ont endeuillé la France le vendredi 13 novembre. Elle a été assassinée par les terroristes avec son petit ami Manu Perez, qui l’accompagnait au concert du groupe de rock américain Eagles of Death Metal au Bataclan.

Précilia était passionnée par la photo, le snowboard et la cuisine. Elle était habitante d’Asnières-sur-Seine dans les Hauts-de-Seine, où elle était née, d’un père portugais et d’une mère française. “C’était une personne souriante qui adorait passer du bon temps avec ses amis et aller à des concerts de rock. Elle avait une culture portugaise très ancrée, et séjournait beaucoup à Lisbonne, d’où sa famille est originaire. Elle avait d’ailleurs obtenu la double nationalité franco-portugaise”, raconte sa petite sœur au quotidien Libération.

Précilia était vendeuse au rayon petit électroménager de la Fnac à La Défense, après avoir travaillé au rayon travaux photo. Elle était également membre du comité d’entreprise et déléguée CFDT du personnel. Avant d’être embauchée en CDI dans l’enseigne culturelle en 2003, elle avait multiplié les petits contrats d’hôtesse d’accueil à la Fnac ainsi qu’à la Société Générale. Entre 2000 et 2006, en parallèle de son activité à la Fnac elle avait étudié les langues étrangères à l’université Paris X, puis la communication à l’Efet, une école de photo du XIIème à Paris.

“Nous perdons avec Précilia une collègue volontaire, une élue pugnace face à l’adversité, une amie sincère et généreuse… Face à l’horreur, nous garderons d’elle son sourire, son visage radieux, sa force de caractère et de vie, sa joie communicative, son humour parfois impertinent, son sens de la répartie, sa spontanéité… Quoi que l’on fasse, où que l’on soit, rien ne t’efface, on pense à toi…” a écrit une délégué syndicale du magasin de La Défense sur sa page Facebook.

Matthieu de Rorthais, qui était lui employé dans le magasin Fnac de Rosny 2 est également tombé sous les balles des terroristes en ce triste soir.

Les attentats du 13 Novembre 2015 ont fait à ce jour 130 morts et 415 blessés: 89 d’entre eux sont morts dans la salle du Bataclan, 19 à la terrasse du restaurant La Belle Equipe rue de Charonne, 15 au croisement de la rue Bichat et de la rue Alibert, aux terrasses du restaurant Le Petit Cambodge et du bar Le Carillon, et 5 au Café Bonne Bière, rue de la Fontaine-au-Roi. Une autre personne a succombé à l’explosion d’un kamikaze devant le Stade de France. L’endroit où la 130ème victime a été secourue le soir du drame est pour le moment ignoré.